26 juillet 2011

Téléchat

Genre: émission TVAnnée: 1983durée: épisode de 5 minutes Synopsis: Bienvenue dans la télévision des objets, présentée par un chat, Groucha, et une autruche, Lola. Les gluons y sont interviewés et livrent leur vie dans les objets à l'antenne. La critique d'Alice In Oliver: Téléchat est une série télévisée créée par Roland Topor et Henri Xhonneux en 1983. Il 's'agit d'une coproduction belge et française culte, pour son état d'esprit à la fois original, OFNI et enfantin.Impossible de savoir à quoi tournent les auteurs de... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 13:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 juillet 2011

Massacres dans le Train Fantôme

  genre: horreur (interdit aux - 16 ans)année: 1981durée: 1h35 l'histoire: Un parc d'attraction vient de s'installer en ville. Quatre adolescents décident de passer la nuit à l'intérieur du manège le plus imposant de la fête: un train fantôme. la critique d'Alice In Oliver: Personnellement, j'ai toujours trouvé Tobe Hooper très surestimé. En dehors de Massacre à la Tronçonneuse qui reste son chef d'oeuvre absolu, et de quelques bons film d'horreur (au hasard, Le Crocodile de la Mort et Les Vampires de Salem), le cinéaste a... [Lire la suite]
27 juin 2011

Negative Happy Chainsaw Edge

  Genre: inclassableAnnée: 2007Durée: 1H50 L'histoire: Un beau jour, Yosuke, lycéen looser, rencontre la superbe Eri. Entre le jeune homme et la jeune femme, qui chaque soir doit affronter un tueur indestructible, va naître une histoire d'amour. La critique d'Alice In Oliver: Le cinéma asiatique est décicemment surprenant. Il contient de véritables curiosités. En soi, un titre tel que Negative Happy Chainsaw Edge annonçait déjà la couleur ! Le long-métrage de Takuji Kitamura est pour le moins surprenant... Avec un titre... [Lire la suite]
24 juin 2011

Bonus DVD: El Topo

  Genre : Western initiatique Année : 1970 Durée : 125min L'histoire : El Topo, un pistolero, rencontre une jeune femme qui lui propose un défi: retrouver et abattre les trois plus grands pistoleros, les maîtres du pistolet. El Topo accepte, et réussit son défi. Malgré tout, il est trahi par la jeune femme et laissé pour mort. Soigné par quelques parias vivant reclus, il se décide de changer de train de vie, et se promet d'aider ces parias à améliorer leurs conditions de vie... Attention, cet article n'est pas une critique... [Lire la suite]
20 juin 2011

Europa

genre: das drämeuh année: 1991 durée: 1h48 la critique de Koamae: Attention, voici probablement le chef d'oeuvre absolu de Lars Von Trier, le sommet de ce génie, j'ai nommé Europa, sorti en 1991. Dernier volet de sa trilogie de l'Europe comprenant également Element Of Crime et Epidemic, Europa est ce que l'on peut appeler une merveille visuelle qui mélange habilement noir et blanc et couleur. Le film réunit Jean-Marc Barr (qui s'était alors fait connaître avec Le Grand Bleu de Besson, et qui reviendra dans d'autres films de Lars... [Lire la suite]
Posté par koamae à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 juin 2011

Oedipe Roi

genre: drame mystique année: 1967 durée: 1h39 la critique de Koamae: En 1967, Pier Paolo Pasolini est déjà un réalisateur et un écrivain reconnu. Son dernier film, Des Oiseaux Petits Et Gros, a été un grand succès auprès de la critique, et il sait qu'il doit faire fort. Et pour cela, il adapte Sophocle au cinéma, avec la légende grecque d'Oedipe... Oedipe Roi est son cinquième film, et clairement un de ses sommets absolus. Tourné avec quelques uns des acteurs fétiches de PPP (qui d'ailleurs, fait une courte apparition dans... [Lire la suite]
Posté par koamae à 10:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 juin 2011

Playtime

genre: comédie inclassable, Tatien année: 1967 durée: 2h la critique de Koamae: Six ans après la sortie de Mon Oncle, Jacques Tati se met à la réalisation d'un nouveau film. Nous sommes en 1964 quand le projet Playtimecommence. Ce qui va durer trois ans: le film s'achève et sort en 1967. C'est le quatrième film de Tati, son ante-pénultième oeuvre. Auréolé du succès de ses premiers films, il met des moyens considérables dans celui-là, opte pour une caméra en 70mm, histoire de donner une impression de grandiose, d'imposant. Mais... [Lire la suite]
Posté par koamae à 10:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 juin 2011

Epidemic

genre: mon bon monsieur... un pur OFNI inclassable ! année: 1987 durée: 1h42 La critique de Koamae: Pfiou... Je ne sais pas quoi écrire, là... Bon, commençons par la petite présentation traditionnelle. Voici venu le temps de parler de Epidemic. Ouch. La chose en question, sortie en 1987, est le second film de Lars Von Trier, réalisateur danois assez timbré dans ses ambitions artistiques, mais néanmoins salué par la critique à chaque fois (deux Palmes d'Or, tout de même). Epidemic est également le deuxième volet de la trilogie... [Lire la suite]
Posté par koamae à 10:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 juin 2011

If...

genre: drame année: 1968 durée: 1h50 La critique de Koamae: Lindsay Anderson. Un pur génie britannique de la caméra. Encore aujourd'hui, son oeuvre la plus connue auprès des cinéphiles reste la trilogie Michael Travis. Ce Travis, c'est un personnage interprété par Malcolm McDowell (Orange Mécanique), et qui revient donc dans trois films: If (1968), Le Meilleur Des Mondes Possible (1973) et Britannia Hospital (1982). Aujourd'hui, nous nous intéresserons au premier volet de la trilogie. If a obtenu la Palme d'Or au festival de... [Lire la suite]
15 juin 2011

L'Enfance d'Ivan

genre: drame, guerre année: 1962 durée: 1h30 La critique de Koamae: L'Enfance D'Ivan est sorti en 1962, c'est le premier film d'Andrei Tarkovski, un des plus grands cinéastes russes, parti trop tôt, encore à cause d'une saloperie de cancer... Le futur réalisateur de Solaris et de Stalker (entre autres) réalise ici un film court (1h30) et également son plus commercial, son plus orienté grand public, car il n'a pas encore la dimension philosophique et métaphysique des futurs films de Tarkovski. De ce fait, c'est probablement son... [Lire la suite]