06 juin 2012

Il Etait Une Fois En Chine

genre: action, arts martiauxannée: 1991durée: 2h10 l'histoire: L'histoire de Wong Fei-Hong, un personnage historique devenu une figure emblématique de la Chine Populaire. Wong Fei-Hong doit se battre contre des brigands, mais aussi des britanniques et les américains qui s'immiscent de plus en plus en Chine. La critique d'Alice In Oliver: Voici donc le premier volet d'une longue série en six épisodes (si je ne me trompe pas), réalisé par Tsui Hark en 1991. Comme j'ai déjà pu le souligner dans des précédents articles, Tsui Hark est... [Lire la suite]

19 avril 2012

Violence Elle Seule

genre: drame (interdit -16 ans) année: 2011 durée: 31 min La critique de Koamae: Allez, je m'emmerde. Autant canaliser mon emmerdement dans une chro. Je ne viens plus sur Naveton depuis quelques temps, ayant mes raisons (comprend qui peut...). Toutefois, j'en suis toujours l'un des participants, et je me suis dit que je ferais bien, même si je ne suis plus vraiment un suiveur permanent de ce blog, de pondre de temps en temps quelques chros à propos d'une émission que j'adore, j'ai nommé Histoires Courtes, le dimanche soir sur... [Lire la suite]
06 avril 2012

Mélodie Cocktail

genre: dessin animéAnnée: 1948durée: 1h15 l'histoire: Mélodie Cocktail a pour maître de cérémonie un masque ayant la voix de Buddy Clarke. Chacune des séquences, dont le titre s'anime grâce à un pinceau sur une partition de musique, s'est chantée par un artiste des années 1940-50. la critique d'Alice In Oliver: Etonnant que Melodie Cocktail, une production Walt Disney, réalisée par le quatuor Clyde Geronimi/Wilfred Jackson/Jack Kinney/Hamilton Luske en 1948, soit aussi méconnue. Inutile ici de narrer les grandes lignes de... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 14:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 février 2012

The Last Waltz

  Genre : film musical Année : 1978 (mais filmé en novembre 1976) Durée : 117 minutes   L'histoire : The Band, anciennement The Hawks, décide de mettre fin à leur carrière scénique (Islands, un album suivra en 1977) lors d'un concert évenement au Winterland de San Francisco, lors de la nuit de Thanksgiving 1976. Pour garder une trace de la soirée, ils font appel à Martin Scorcese, le cinéaste rock de l'époque par excellence... La critique de Leslie Barsonsec : "The Band"... Ce nom suffit pour faire remonter à votre... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 14:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 février 2012

Coquin de printemps

La critique géante de Borat En 1947 et malgré la fin de la guerre, Walt Disney continue néanmoins les films à petits budgets avec plusieurs sketches. C'est le cas de Coquin de printemps, film composé de deux sketchs entrecoupés par une présentation d'Edgar Bergen, ses marionettes, Luana Patten et Jiminy Cricket, la conscience de Pinocchio. Si le film est encore connu de nos jours c'est en grande partie à cause du segment Mickey et le haricot magique. Un court tellement populaire qu'il sera (comme d'autres courts de films à sketchs)... [Lire la suite]
25 février 2012

Les trois caballeros

C'est l'anniversaire de Donald et son ami José Carioca lui a envoyé des cadeaux, dont un livre qui va l'envoyer très loin... La critique mexicaine de Borat Walt Disney continue sa politique de films à petits budgets avec Les trois caballeros, pseudo-suite de Saludos Amigos. Le film n'est par ailleurs très peu connu, mais néanmoins plus que son aîné. Pas introuvable mais vous aurez du mal à le trouver hors d'internet. S'il n'y a pas vraiment d'histoire, le réalisateur Norman Ferguson fait oublier le côté documentaire entrecoupé de... [Lire la suite]

15 février 2012

Mary et Max

Mary est une enfant australienne détestée par ses camarades et dont la mère est une alcoolique notoire. Un jour, elle prend l'annuaire et tombe sur le nom de Max, un autiste d'une quarantaine. Elle décide alors de lui envoyer une lettre ce qui sera le début d'une longue amitié... La critique autiste de Borat Sorti la même année que Coraline chroniqué récemment, Mary et Max a été tout aussi oublié par le grand public. Lui aussi diffusé à Annecy, il récoltera le grand prix; sans compter des passages remarqués aux festivals de Berlin... [Lire la suite]
11 janvier 2012

Sorcières, Nazisme et Sorcellerie

genre: documentaireannée: 2004durée: 55 minutes Synopsis: A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, un bibliothécaire polonais découvre des archives d'Himmler, commandant des SS et des polices allemandes. Il retrouve des récits de sorcières brûlées des siècles plus tôt. Cet intérêt pour les sorcières et les mouvements occultes naît avec la montée du régime nazi. Les SS de l'unité de Recherche des ennemis de la nation sont alors chargés d'enquêter sur les adversaires de la nation allemande. la critique d'Alice In Oliver: Afin de... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 17:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 décembre 2011

This Is Spinal Tap

  Genre : Comédie, parodieAnnée : 1984 Durée : 82 min L'histoire : Spinal Tap, légendaire groupe de hard-rock britannique sur le déclin, se prépare à effectuer sa première tournée américaine depuis 7 ans. A cette occasion, Marty DiBergi (interprété par Rob Reiner), réalisateur de pubs diverses et avariées, décide de prendre sa caméra afin de rendre compte de la réalité d'un groupe de rock en tournée...Mais comme le disait le regretté Bon Scott, "It's a long way to the top if you wanna rock n' roll!". Et de multiples avanies... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 18:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 décembre 2011

Voyage au Centre de la Terre (1959)

genre: fantastique, aventureannée: 1959durée: 2h05 l'histoire: En 1880, un professeur de géologie et son élève pensent avoir découvert le moyen de rejoindre le centre de la Terre. Pour cette expédition, ils doivent aller en Islande et commencer leur voyage en s'engouffrant dans le cratère. la critique d'Alice In Oliver: Pas évident d'adapter le célèbre roman de Jules Verne. Pourtant, Henry Levin se lance dans ce pari impossible. Pour cela, le réalisateur prend son temps.Ce qui lui permet de planter le décor, les personnages et... [Lire la suite]