08 décembre 2013

Zorro (série: saison 1)

    Genre : Série Aventure Année : 1957-1961 Durée : 39 épisodes   L’histoire : Don Diego De la Vega, jeune homme courageux et fine lame incroyable rentre chez lui en Californie. Cependant une fois sur place il découvre que le pays est sous le joug d’un dictateur, le Commandant Monastorio. Le Jour Don Diego passe pour un jeune étudiant pédant et plein d’illusions. Mais la nuit il devient le justicier masqué défenseur des opprimés qui se fait appeler Zorro « le... [Lire la suite]
06 avril 2012

Mélodie Cocktail

genre: dessin animéAnnée: 1948durée: 1h15 l'histoire: Mélodie Cocktail a pour maître de cérémonie un masque ayant la voix de Buddy Clarke. Chacune des séquences, dont le titre s'anime grâce à un pinceau sur une partition de musique, s'est chantée par un artiste des années 1940-50. la critique d'Alice In Oliver: Etonnant que Melodie Cocktail, une production Walt Disney, réalisée par le quatuor Clyde Geronimi/Wilfred Jackson/Jack Kinney/Hamilton Luske en 1948, soit aussi méconnue. Inutile ici de narrer les grandes lignes de... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 14:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 février 2012

Coquin de printemps

La critique géante de Borat En 1947 et malgré la fin de la guerre, Walt Disney continue néanmoins les films à petits budgets avec plusieurs sketches. C'est le cas de Coquin de printemps, film composé de deux sketchs entrecoupés par une présentation d'Edgar Bergen, ses marionettes, Luana Patten et Jiminy Cricket, la conscience de Pinocchio. Si le film est encore connu de nos jours c'est en grande partie à cause du segment Mickey et le haricot magique. Un court tellement populaire qu'il sera (comme d'autres courts de films à sketchs)... [Lire la suite]
26 février 2012

Mélodie du sud

Jeannot vient d'arriver chez sa grand-mère et se délecte des histoires de l'oncle Raimus... La critique sudiste de Borat Attention rareté ! Mélodie du sud est le type de films qui peut vous rapporter gros même s'il est mauvais. Et pour cause, il n'est pas sorti une seule fois en DVD, ni en BR et à mon avis, ce n'est pas prêt d'arriver. Il fait partie des grands oubliés des studios Disney car passe très mal la frontière de l'âge. On dit ça mais quand on voit certaines bouses proposées depuis au moins quinze ans par le studio, on... [Lire la suite]
25 février 2012

Les trois caballeros

C'est l'anniversaire de Donald et son ami José Carioca lui a envoyé des cadeaux, dont un livre qui va l'envoyer très loin... La critique mexicaine de Borat Walt Disney continue sa politique de films à petits budgets avec Les trois caballeros, pseudo-suite de Saludos Amigos. Le film n'est par ailleurs très peu connu, mais néanmoins plus que son aîné. Pas introuvable mais vous aurez du mal à le trouver hors d'internet. S'il n'y a pas vraiment d'histoire, le réalisateur Norman Ferguson fait oublier le côté documentaire entrecoupé de... [Lire la suite]
24 février 2012

Saludos Amigos

La critique brésilienne de Borat Devant faire face aux restrictions instaurées par le gouvernement ricain, Walt Disney doit faire quelques films à bas prix, au risque que certains passent complètement inaperçu de nos jours et sont peu connus du public. Durant huit ans, le studio mettra en scène six films à sketches et le premier sera Saludos Amigos. Norman Ferguson, qui s'était déjà attelé à quelques séquences de Fantasia et Dumbo, s'est attaqué à ce genre de projets qui peut être casse-gueule car sans véritable transition et les... [Lire la suite]
03 novembre 2011

Qui veut la peau de Roger Rabbit

l'histoire: 1947. Eddie Valiant est un détective privé alcoolique depuis la mort de son frère. Il est employé par RK Maroon, grand producteur de cartoon, pour faire chanter Marvin Acme, détenteur de Toonville. Il finit par le trouver avec Jessica Rabbit, la femme de Roger. Mais dès qu'Acme se fait tuer, tout le monde accuse Roger Rabbit d'être le meurtrier La critique d'Alice In Oliver: Robert Zemeckis fait partie de ces réalisateurs hollywoodiens influencés par le cinéma de Steven Spielberg, à savoir un cinéma... [Lire la suite]