25 mai 2013

Les Quatre Cents Coups

Genre: drameAnnée: 1959durée: 1h35 L'histoire: Antoine a une adolescence turbulente. Il ment à ses parents indifférents à son sort, vole, fugue. Son seul réconfort, il fait les quatre cents coups avec son ami René. La critique d'Alice In Oliver: Avec Les Quatre Cents Coups, sorti en 1959, le réalisateur, François Truffaut, signe son tout premier film et lance le cinéma de la Nouvelle Vague. Il lance également une nouvelle saga avec le jeune héros Antoine Doinel. Après Les Quatre Cents Coups, qui connaîtra un vif succès, le... [Lire la suite]

23 mai 2013

Jeune Et Innocent

Genre : Suspense Année : 1937 Durée : 1h23 L'histoire : Un jeune écrivain est identifié comme le meurtrier de son ancienne petite amie et actrice dont il a découvert le corps. Afin de prouver par lui-même son innocence, il s'enfuit entraînant dans sa fuite la fille d'un commissaire de police ... La Critique De Titi70 : Parmi les long métrages qui marquèrent l'apogée du cinéma d'Alfred Hitchcock en Angleterre durant le milieu des années 30, on trouve notamment Jeune Et Innocent, que le metteur en scène signe un an après Agent... [Lire la suite]
22 mai 2013

Junon et le Paon

Genre : Drame Année : 1930 Durée : 1h39 L'histoire : A Dublin, pendant la guerre qui oppose l'Irlande à l'Angleterre, un couple tente de survivre malgré les privations et la misère. La promesse d'un héritage annonce des jours meilleurs pour l'homme et son épouse, mais le destin continuera de s'acharner sur eux... La Critique De Titi70 : Premier long métrage à ouvrir un petit cycle Alfred Hitchcock sur ce blog, Junon Et le Paon, réalisé en 1930, ne figure pas parmi les plus connus et pour cause, puisqu'à l'époque, le... [Lire la suite]
16 mai 2013

Les Hauts De Hurlevent (1939)

Genre : Drame Année : 1939 Durée : 1h44 L'histoire : Un notable, vivant avec ses deux enfants, ramène d'un voyage un garçon abandonné dont l'origine est inconnue, et qu'il traite comme son second fils. Celui ci va grandir et vivre auprès de la fille cadette une passion intense, mais, aussi, cruelle et destructrice. La Critique De Titi70 : Aujourd'hui, je vais aborder un grand classique du cinéma, l'adaptation du roman d'Emily Bronté, Les Hauts de Hurlevent, réalisé à la fin des années 30. Ce n'est pas l'unique version... [Lire la suite]
12 mai 2013

L'Homme des Hautes Plaines

Genre: westernAnnée: 1975Durée: 1h40 l'histoire: Un étranger, tout de noir vêtu, arrive dans une petite ville frontalière du sud-ouest américain. Trois jeunes cow boys le provoquent. Il les abat tous les trois. Les habitants lui demandent alors de les sauver de l'attaque de trois bandits qui ont juré la destruction de la communauté. Il accepte mais à des conditions qui vont bouleverser le conformisme de la bourgade. La critique d'Alice In Oliver: Clint Eastwood sait qu'il doit beaucoup aux réalisateurs qui ont contribué à sa... [Lire la suite]
11 mai 2013

Excalibur

Issu d'un adultère entre le roi Uther Pendragon et Ygraine l'épouse du Duc de Cornouaille, Arthur accède au trône d'Angleterre par l'expulsion de la pière de la légendaire épée Excalibur. A partir de là, il va essayer de former une armée de chevaliers en vue de trouver le Graal... La critique arthurienne de Borat John Boorman appartient à ces réalisateurs inégaux, mais dont on se souvient du nom en temps voulu. Pour tout vous dire, on lui doit aussi bien le survival tendu Délivrance que L'exorciste la suite! En... [Lire la suite]

10 mai 2013

Le Géant de Fer

Années 50. Un robot de plusieurs mètres s'écrase dans un coin paumé des Etats-Unis. Un petit garçon va se lier d'amitié avec ce "géant de fer"... La critique robotisée de Borat Alors qu'il commence son second film live Tomorowland avec George Clooney, revenons sur les premiers pas de Brad Bird. Avant d'incarner un des membres les plus importants de Pixar, le réalisateur des Indestructibles signait pour la Warner Le géant de fer. Pris dans l'engrenage de plusieurs échecs successifs aussi bien artistiques que... [Lire la suite]
09 mai 2013

Evil Dead (2013)

Des amis vont dans la maison de leur enfance pour seuvrer la soeur de l'un d'eux de la drogue. Mais quelqu'un va ouvrir le Necronomicon et le démon va venir...  Un peu prétentieuce l'accroche non? La critique "c'était mieux avant" de Borat Dire que je n'attendais pas du tout ce remake d'Evil Dead relève de l'euphémisme. J'avais même fait un article cinglant en novembre dernier sur Ciné Borat. Pourtant, par une actualité cinématographique pour le moins maigrichonne (j'aurais bien voulu voir Stoker de Park Chan... [Lire la suite]
09 mai 2013

Devil Doctor Woman

genre: horreur, gore, trash (interdit aux - 16 ans)année: 1990durée: 50 minutes L'histoire: Un travesti qui se présente comme médecin sans diplôme spécialiste des cas étranges et désespérés nous invite à en découvrir quelques-uns uns, sous forme de courts sketches. la critique d'Alice In Oliver: La saga Guinea Pig doit surtout son succès grâce à son côté à la fois gore, trash et malsain. C'est par exemple le cas des courts-métrages intitulés Flesh of flowers and blood et Devil's Experiment, pour ne citer que ces deux-là. Avec... [Lire la suite]
08 mai 2013

Ray Harryhausen, le génie des effets spéciaux est décédé !

Ray Harryhausen est né le 29 juin 1920 à Los Angeles et donc mort le 7 mai à l'âge de 92 ans. J'ai donc décidé de publier à nouveau ce billet spécial. Voilà une façon comme une autre de rendre hommage à ce génie des effets spéciaux. Il est considéré comme le grand maître de l'animation en volume dans le domaine des trucages au cinéma.Pour Harryhausen, la vision en avant-première du film King-Kong, réalisé en 1933 parErnest B. Schoedsack, est un choc et une révélation.Les trucages signés par Willis O'Brien provoquent l'émerveillement... [Lire la suite]