Nazis-At-The-Center-Of-The-Earth

Genre: horreur, science-fiction (interdit aux - 12 ans)
année: 2012
durée: 1h30

L'histoire: Des Nazis ont réussi à se cacher au centre de la Terre et y préparent le retour en force du IIIe Reich. Des chercheurs scientifiques, en Antarctique, sont ainsi kidnappés par des soldats masqués. Leur but ? Préparer une armée constituée de corps revenus à la vie.      

la critique d'Alice In Oliver:

Cela fait déjà presque quinze ans que les sociétés de production Asylum sévissent par le biais de la vidéo. Rappelons qu'Asylum s'est spécialisé dans le "mockbuster" qui consiste à reprendre à sa sauce (donc moisie et périmée) les plus grands succès du moments.
Ainsi, la saga Transformers se retrouve déclinée en Transmorphers, King Kong (version 2005) devient Le Seigneur des Mondes Perdus et Je suis une légende (le remake de 2007) se transforme en I Am Omega. Bien sûr, Asylum n'a pas les même prétentions. Le but est de sombrer dans la nanardise et de proposer des films toujours plus bêtes et débiles.

On a pu le constater avec Mega Shark Vs Giant Octopus, Mega Shark Vs Crocosaurus ou encore Sharknado. C'est au tour d'Iron Sky, sorti en 2012, de se voir décliner sous le titre de Nazis at the center of the Earth, réalisé par Joseph Lawson la même année.
Certes, comme je viens de l'indiquer, le film s'inspire d'Iron Sky mais pas seulement. Joseph Lawson possède d'autres références: on pense notamment à King Kong le film de Peter Jackson pour le côté aventure, à Steven Spielberg avec La Guerre des Mondes pour la science-fiction, ou encore à Robert Rodriguez avec Planète Terreur pour l'aspect gore et horrifique.

 

nazisatthecenter_4

 

Bref, Joseph Lawson n'hésite pas à bouffer à tous les rateliers et signe un nanar qui oscille entre l'horreur, la science-fiction, le film de zombies et le "nazisme" de pacotille. Evidemment, un tel titre, donc Nazis of the Center of the Earth promet de grands moments de nanardise.
Rassurez-vous, cette production fauchée repousse les limites de la bêtise humaine. Aussi est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario, assez stupide en l'occurrence. Attention, SPOILERS ! En 1945, alors que le Troisième Reich est au bord de la capitulation, des nazis menés par le docteur Joseph Mengele ont réussi à se cacher et construire une base sous-terre en Antarctique.

Ils préparent alors le retour en force du nazisme. Des chercheurs scientifiques, alors en mission en Antarctique, sont ainsi kidnappés par des soldats masqués. Ils seront alors forcés d'aider les nazis à préparer une armée constituée de corps revenus à la vie (donc des zombies) afin d'envahir la Terre et de créer le Quatrième Reich. En vérité, le scénario du film repose sur la théorie des ovnis du IIIe Reich, à savoir que l'armée d'Hitler aurait construit en secret des soucoupes volantes utilisant l'anti-gravité. Hélas, Joseph Lawson abandonne très vite son sujet pour se concentrer sur les aventures peu passionnantes d'un groupe de scientifiques prisonniers des soldats d'Hitler.

 

vlcsnap-2012-04-26-14h42m26s80

 

En l'occurrence, Joseph Lawson se permet tous les excès. Certes, durant les trente premières minutes, Nazis at the center of the Earth se révèle assez décevant. Le film commence comme une aventure fantastique d'une banalité consternante. Par contre, les choses s'accélèrent sérieusement lorsque nos scientifiques arrivent enfin dans le repère des nazis.
A partir de là, Nazis of the Center of the Earth se transforme en torture porn version Saw et Hostel, mais avec du sang en images de synthèse complètement nazebroques. Le film ne nous épargne absolument rien: arrachage de cerveau en plastique, opération à coeur ouvert et soldats du IIIe Reich transformés en zombies du pauvre font partie du menu fretin.

Mieux encore, Adolf Hitler n'est pas mort. Sa tête et son cerveau ont été précieusement conservés et refourgués dans une machine de guerre, sorte de variation entre un robocop malade et un épagneul breton. A cela, viennent également s'ajouter des soucoupes volantes et des batailles aériennes totalement illisibles. Un vrai carnage dans son genre !
Pas étonnant que le film ait été qualifié "d'ordure absolue" par la presse et les critiques cinéma. Autant le dire tout de suite: Nazis at the Center of the Earth est une véritable fumisterie cinématographique qui mettra vos pauvres petits neurones à rude épreuve. Bref, une vraie chiure dans son genre !

Note: je passe...
Note nanardeuse: 17/20


Nazis at the Center of the Earth ( extrait VO ) par isabelle_blachey