81988

genre: documentaire
année: 2014
durée: 45 minutes

synopsis: Entre les étoiles et les galaxies, dans la vaste immensité de l'espace, la température tombe en dessous de -260°Celsius : un monde hostile et glacé.  

la critique d'Alice In Oliver:

A certains endroits de l'univers, on trouve des températures extrêmes atteignant - 260 degrés Celcius. Nous voyons souvent le Big Bang comme un déchaînement suprême et bouillant d'énergie. Pourtant, avec le temps, le Big Bang a fini par se refroidir pour donner naissance aux premiers atomes.
Sur Terre, la zone la plus froide se trouve en Antarctique avec - 52°Celcius. Dans le système solaire, le lieu le plus froid ne se trouve pas sur Neptune ou sur Platon, des planètes pourtant très éloignées du Soleil, mais au fond de certains cratères de la Lune avec une température de - 202°Celcius. Le cas de Mercure, première planète à partir du Soleil, est pour le moins étonnant.

En effet, sur Mercure, on trouve des zones froides et même des cratères de glace en raison de son absence d'inclinaison. Certains satellites de Jupiter intéressent également les scientifiques. C'est par exemple le cas d'Europe, un satellite gelé: on pense que son épaisse couche de glace pourrait contenir des formes de vie. Certaines zones gelées contiennent aussi beaucoup d'informations sur les débuts et les origines du système solaire. Actuellement, la mission New Horizon est en route pour explorer les vestiges glacés de Pluton. Ensuite, New Horizon aura pour but d'observer les zones gelées qui délimitent notre système solaire.

Un autre monde connaît lui aussi un froid permanent. Il s'agit de Sedna qui est un objet transneptunien. Son orbite étrange et atypique interroge les astronomes. On pense que Sedna pourrait provenir du nuage d'Oort. D'ailleurs, ce nuage interroge également les scientifiques.
En effet, cet endroit contient des comètes et les envoie dans notre système solaire. Désormais, les sondes de la Nasa sont capables d'observer de près ces comètes. Sur ces objets glacés, on trouve beaucoup d'éléments présents sur la Terre. 
On pense même que les comètes pourraient être à l'origine de la présence de l'eau et des océans sur la Terre.

Finalement, le froid joue un rôle primordial dans l'univers. C'est finalement un moyen de protection qui empêche les éléments essentiels de se disperser dans le vide intersidéral. Actuellement, les scientifiques recherchent activement une exoplanète recouverte de glace. Pourquoi ?
Tout simplement parce que la Terre a connu plusieurs périodes de glaciation dans le passé. D'ailleurs, les astronomes ont repéré une exoplanète recouverte de glace qui est cinq fois plus grosse que la Terre. On parle alors de super Terre avec une température de - 223°Celcius. 
Les scientifiques s'intéressent également aux planèts flottantes, c'est-à-dire aux planètes éjectées de leur système solaire et errant dans le vide intersidéral.

Par conséquent, ces planètes sont forcément froides mais pas nécessairement mortes. Que se passerait-il si la Terre était éjectée de notre système solaire ? Elle perdrait la plupart de son énergie, les océans seraient gelés et son atmosphère deviendrait solide. Certes, l'Humanité n'y survivrait pas, mais la vie serait encore possible à l'intérieur des océans glacés.
En résumé, la vie pourrait donc exister sur ces planètes flottantes. 
Contrairement à ce que l'on croit, les étoiles ne sont pas forcément toutes chaudes. L'étoile la plus froide jamais observée se situe à 40 années lumières du Soleil. Il s'agit d'une naine brune avec une température de 26°Celcius.

En comparaison, la température à la surface du Soleil est de 5500°Celcius. Bref, l'univers n'a pas fini de nous surprendre. Actuellement, dans les laboratoires, les scientifiques étudient le zéro absolu afin d'observer le comportement des atomes. A une température, les atomes se transforment en éléments capables de stopper un faisceau de lumière.
Autrement dit, le froid extrême modifie les lois physiques de l'univers. 
On pense aussi que le cosmos pourrait adopter un froid permanent qui le condamnerait dans un lointain avenir. Certes, au moment du Big Bang, l'histoire de l'univers se résume à un immense flux d'énergie. Mais un jour, cette énergie va finir par faiblir, geler et devenir sombre. En résumé, les galaxies vont s'efffondrer pour devenir des coquilles gelées. A ce moment-là, plus aucune vie ne sera possible et l'univers cédera place au vide et à un néant figé dans le froid. Le froid extrême est donc un élément essentiel de l'univers.
Sans lui, l'énergie ne circulerait pas. Surtout, la vie telle que nous la connaissons ne serait pas possible. Bref, un nouveau numéro de L'Univers et ses Mystères passionnant et assez facile d'accès pour une fois.

Note: 14.5/20


L'univers et ses Mystères S7 E4 - Au-delà du Froid par 1Aldebaran1