mars_atmosphere

genre: documentaire
année: 2014
durée: 45 minutes

synopsis: Parmi les sujets de science fiction, Mars fait partie des destinations privilégiées. Aujourd'hui, un tel périple est possible pour l'homme mais comporte de nombreux dangers. 

la critique d'Alice In Oliver:

Ce nouveau numéro de L'Univers et ses Mystères nous propose de nous projeter sur Mars, situé à plus de 50 millions de kilomètres de la Terre. Parmi les sujets de science fiction, Mars fait partie des destinations privilégiées. Aujourd'hui, un tel périple est possible pour l'homme mais comporte de nombreux dangers. La Nasa envisage d'envoyer des hommes sur la planète rouge dans les années à venir.
Pour cela, il faudra sélectionner des hommes et des femmes avec différents domaines de compétence, notamment dans la mécanique, la science du terrain et la géologie. Contrairement à ce que les films de science fiction montrent, un tel voyage ne serait pas réalisé par une simple fusée ou un vaisseau spatial, mais par une navette composée de deux modules.

L'un des modules servira à se poser sur Mars. Or, atterrir sur Mars n'est pas si aisé. En effet, cette manoeuvre est toujours compliquée pour de nombreuses raisons techniques, sans compter les tourbillons de poussière qui peuvent dévier l'appareil de sa trajectoire.
Sur Mars, l'intensité lumineuse est deux fois moindre que sur la Terre. Dans presque tous les films de SF, les astronautes peuvent respirer tranquillement et profiter de l'atmosphère paisible de la planète, ce qui n'est pas le cas dans le réalité. Mars est un environnement hostile, aride, froid (environ moins 60 degrés) et désertique.

Pour s'y déplacer, les astronautes devront utiliser un Rover pressurisé, à savoir une sorte de tout terrain équipé et capable de se déplacer sur le paysage rocheux de la planète rouge. Ensuite, la communication entre les astronautes et la Terre sera assez difficile avec un délai compris entre 6 et 46 minutes pour une conversation. C'est le temps que met une onde sonore à effectuer la distance entre Mars et la Terre selon la position et l'orbite des deux planètes.
Toutefois, ce problème peut être en partie réglé avec l'aide de satellites. Une fois sur Mars, le but sera de recueillir de l'eau présente en petite quantité dans le sous-sol.

Le but sera aussi de prélever des échantillons rocheux qui pourraient éventuellement contenir des bactéries, donc des formes de vie. Pourrait-on trouver de l'eau sous forme liquide dans le sous-sol ? C'est l'une des grandes questions de la communauté scientifique actuelle.
Une fois sur Mars, les astronautes devront se protéger des éruptions solaires. En effet, contrairement à la Terre, Mars ne possède pas de champ magnétique. Par conséquent, les astronautes peuvent être victimes des radiations et développer de graves maladies telles que le cancer. Il faudra également armer le Rover pressurisé contre les radiations solaires. 

Le but d'un tel périple sera aussi de déterminer s'il y a eu de la vie sur la planète rouge en analysant des roches anciennes. Pour notre équipage, le désert martien et ses sables constituent des menaces potentielles. Ensuite, la gravité sur Mars est de 36% équivalente à celle de la Terre. En gros, marcher sur Mars est beaucoup plus facile que sur la Terre.
Néanmoins, les astronautes devront faire attention aux tempêtes de sable rouge provoquées par l'énergie solaire. La poussière de Mars représente un grand danger pour les astronautes et peut s'accrocher aux combinaisons, provoquant des dommages voire même des déchirures.

Une fuite d'air dans la combinaison entraîne presque immédiatement une perte de conscience, puis une mort rapide et atroce. Mars est donc un environnement complexe: le moindre imprévu peut entraîner la mort de l'équipage. Le but d'un tel voyage serait aussi de produire de la nourriture.
Par exemple, on sait aujourd'hui que l'aliment le plus facile à faire pousser serait la salade. Il y a aussi la pomme de terre. 
L'objectif est donc de travailler au développement de Mars pour en faire une planète colonisable et habitable dans un avenir lointain. Certes, il n'y a pas de forme intelligente de vie sur la planète rouge. Finalement, les martiens... Ce sera nous !
Bref, un documentaire intéressant qui nous projette dans un futur pas si lointain et qui marque aussi le début de la colonisation spatiale pour l'être humain.

note: 14/20


L'univers et ses Mystères S6 E4 - Crash sur... par 1Aldebaran1