affiche_Vibroboy_1993_1

genre: horreur, gore, trash (interdit aux - 16 ans)
année: 1993
durée: 25 minutes environ

l'histoire: Dans un terrain vague de St Ouen, en banlieue parisienne… Francis, un travelo qui revient du Mexique, offre à son amie Brigitte une statuette aztèque qu’il a trouvé dans un temple. Mais le mari de Brigitte, Léon, un macho ultra violent au quotient intellectuel qui frise celui d’un bulot cuit, pique sa crise de jalousie et en vient à briser la statuette. Celle-ci libère alors le pouvoir qui était en elle : El Vibro !       

la critique d'Alice In Oliver:

Indéniablement, Tetsuo, de Shinya Tsukamoto, a marqué les esprits et influencé de nombreux cinéastes. Que ce soit en Asie, aux Etats-Unis, en Europe et même en France, Tetsuo a rapidement acquis le statut de film culte et de classique du cinéma de science fiction. 
Il est aussi considéré comme le tout premier film cyberpunk. Tetsuo constitue une référence majeure pour de nombreux réalisateurs, dont Jan Kounen fait partie. Avant de signer des longs-métrages, Jan Kounen s'est fait connaître en réalisant plusieurs courts-métrages, entre autres, Vibroboy, sorti en 1993.

Au niveau de la distribution, ce court-métrage horrifique réunit des acteurs peu connus du grand public: Michel Vuillermoz, Valérie Druguet, Dominique Bettenfeld et Fabien Béhar. A l'origine, Vibroboy s'inspire d'une croyance chamanique. Aussi est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario. Attention, SPOILERS ! Dans un terrain vague de St Ouen, en banlieue parisienne…
Francis, un travelo qui revient du Mexique, offre à son amie Brigitte une statuette aztèque qu’il a trouvé dans un temple. Mais le mari de Brigitte, Léon, un macho ultra violent au quotient intellectuel qui frise celui d’un bulot cuit, pique sa crise de jalousie et en vient à briser la statuette.

 

vibroboy2

 

 

Celle-ci libère alors le pouvoir qui était en elle : El Vibro ! Avant Vibroboy, Jan Kounen s'était déjà distingué avec des courts-métrages tels que Kerozène et Gisèle. Vibroboy va réellement lui permettre de se tailler une réputation et de faire décoller sa carrière.
Indéniablement, Vibroboy n'est pas un court-métrage comme les autres. Dès les premières secondes, le film a le mérite de présenter les hostilités. Premièrement, l'action se déroule exclusivement dans un terrain vague au beau milieu de nulle part. Ensuite, tous les personnages présents sont des épaves, des personnages violents ou alors des bouffons en puissance.

Dans un premier temps, Vibroboy fonctionne comme une comédie noire et cynique. Nous faisons donc la connaissance de Brigitte qui doit affronter la jalousie et la paranoïa de son mari, Léon, complètement hystérique. C'est alors que débarque un certain Francis, un travelo qui ramène une statuette étrange de son voyage au Mexique. Encore une fois, je renvoie au synopsis...
C'est aussi la seconde partie du film... La statuette démoniaque transforme Léon en redoutable machine à tuer. A partir de là, Vibroboy se permet tous les excès et tous les délires.

 

Vibroboy-Jan-Kounen

 

Indéniablement, Vibroboy est un court-métrage qui se démarque par sa folie et son ambiance complètement déjantée ! Encore une fois, l'influence de Tetsuo se fait furieusement sentir. Toutefois, en raison de son manque de budget et d'ambition scénaristique, Vibroboy souffre évidemment de la comparaison avec le chef d'oeuvre de Shinya Tsukamoto.
Cependant, Vibroboy n'a pas vraiment pour but de se mesurer à Tetsuo. Avant tout, Vibroboy ressemble à un délire réalisé par quelques potes. En l'occurrence, Vibroboy fait surtout office de série Z un peu potache et qui part dans tous les sens. Le style de Jan Kounen est immédiatement identifiable. On reconnaît déjà la patte du futur réalisateur du (très) surestimé Dobermann.
Certes, Vibroboy n'est pas appelé à devenir une référence. Néanmoins, ce genre de pellicule, encore une fois, totalement dingue et hystérique, donne aussi un peu de fraîcheur dans un cinéma français souvent caricatural, ennuyeux et aseptisé.

note: 14/20


Vibroboy Jan Kounen part1 par vibrokounen