Flossie

genre: érotique, pornographie (interdit aux - 16/-18 ans selon les pays)
année: 1975
durée: 1h25

L'histoire: Flossie, élève d'un collège privé suisse, rentre chez elle, à Stockholm, à l'occasion des vacances. Son amie Eva lui présente Jack Archer, un jeune diplomate. De fil en aiguille, Jack et ses deux nouvelles amies échangent des confidences sur leurs premières expériences amoureuses et sexuelles.    

la critique d'Alice In Oliver:

Inutile de le préciser mais la fin des années 1960 et surtout les années 1970 marquent le début de la libération sexuelle. Le cinéma profite de cette nouvelle vague. Par exemple, en 1974, le premier Emmanuelle, réalisé par Just Jaeckin, triomphe dans les salles obscures.
L'érotisme devient alors un genre en vogue et de nombreux films européens se taillent rapidement une solide réputation et dépassent les un million de spectateurs dans les salles. C'est par exemple le cas des Expériences Sexuelles de Flossie, plus connu sous le nom (plus simple et surtout plus court) de Flossie, réalisé par Marc Ahlberg en 1975.

A l'époque, la fameuse loi portant sur les films classés "X" n'existe pas encore. Néanmoins, le film sortira juste avant cette fameuse loi, sans quoi Flossie aurait probablement écopé d'une interdiction aux moins de 18 ans. En l'état, le long-métrage est seulement interdit aux moins de 16 ans, tout du moins dans certains pays, comme par exemple la France.
Flossie est encore aujourd'hui classé dans le genre érotique. Pourtant, le long-métrage marque clairement le début de la pornographie puisque l'on voit distinctement des séquences de pénétration non simulées.

 

floss

 

Toutefois, Flossie n'a pas grand chose à voir avec les films pornographiques actuels. En l'occurrence, on pourrait le considérer comme une sorte de "porno chic" qui oscille souvent vers le genre érotique. C'est aussi la raison pour laquelle ce film est chroniqué sur ce blog.
Rassurez-vous, je n'ai pas l'intention d'aborder des films pornos sur Naveton Cinéma, si ce n'est peut-être (je dis bien "peut-être") les classiques du genre, à savoir The Devil in Miss Jones et Gorge Profonde. Pour le reste, le blog n'a pas pour ambition de dévier vers un genre qui reste assez limité dans l'ensemble.

En l'occurrence, Flossie est loin d'être un mauvais film. Mieux encore, il s'agit d'un bon film, à condition de le prendre (façon de parler...) pour ce qu'il est, à savoir (et je le répète) un long-métrage qui oscille entre l'érotisme et le porno chic. Le scénario est évidemment de facture classique et se résume en quelques lignes. Attention, SPOILERS ! Flossie, élève d'un collège privé suisse, rentre chez elle, à Stockholm, à l'occasion des vacances. Son amie Eva lui présente Jack Archer, un jeune diplomate.
De fil en aiguille, Jack et ses deux nouvelles amies échangent des confidences sur leurs premières expériences amoureuses et sexuelles
.

 

flossie2

 

Flossie marque également la toute première collaboration entre Marc Ahlberg et la ravissante Marie Forsa. Le film fait clairement partie des fleurons suédois et jouit d'une solide réputation. Toutefois, aujourd'hui, Flossie fait figure de petite rareté. Ce n'est pas forcément le film érotique que l'on citerait en premier, loin de là... Bien que convenu, le scénario du film reste assez intéressant.
La libération de la sexualité prend ici tout son sens à travers le parcours initiatique et sexuel de la même Flossie, une belle jeune femme finalement à la recherche du grand amour. Le film traite notamment du libertinage, du triolisme, de la masturbation féminine, du lesbianisme, du désir et de cette volonté de s'accomplir à travers la sexualité.

Il est donc bien question ici de la quête du plaisir sexuel. La mise en scène est plutôt soignée avec l'utilisation du champ/contrechamp et un vif intérêt pour les corps dénudés. Attention, Flossie ne sombre jamais dans la vulgarité. Dans les chapitres précédents, j'ai évoqué une sorte de porno chic. Finalement, on pourrait qualifier le film de "soft hard".
En l'occurrence, notre héroïne est initiée à la sexualité par un homme quarantenaire. Ce dernier devient son amant mais aussi celui qui va lui permettre de trouver le chemin du plaisir et de l'orgasme. Marc Ahlberg peut s'appuyer sur un casting solide, Marie Forsa en tête. L'actrice éblouit la caméra par sa beauté naturelle. 

Note: 14/20


Bande annonce du film "Les expériences... par tvalliance