432376_1020_A

genre: historique, érotique, pornographie (interdit aux - 18 ans)
année: 1979
durée: 2h30

l'histoire: La vie de Caligula, Empereur de Rome, sur fond d'orgies et d'intrigues. Une reconstitution historique impressionante de la décadence érotique romaine au Ier siècle de notre ère.             

La critique d'Alice In Oliver:

Attention, film choc ! J'ai nommé Caligula, réalisé par Tinto Brass en 1979. Pour l'anecdote, il existe deux versions du film. A l'origine, Tinto Brass voulait signer un film historique, tout en jouant la carte de l'érotique soft. Mais les producteurs, Bob Guccione et Franco Rossellini, inséreront plusieurs séquences à caractère pornographique.
Il existe donc une version érotique de 102 minutes environ et une autre beaucoup plus hard, s'étalant sur une durée de deux et 30 minutes de bobine.

Au niveau de la distribution, Caligula réunit Malcolm McDowell, Teresa Ann Savoy, Helen Mirren, Peter O'Toole et John Steiner. Toutefois, il serait réductif de résumer ce long-métrage atypique à une oeuvre pornographique. Aussi est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario.
Attention, SPOILERS ! Après la mort de l’empereur Tibère, Caligula devient le nouveau maître de l’Empire romain. Il se fait donner les pleins pouvoirs par le Sénat et, rongé par la folie, il dirige tel un despote un monde romain totalement décadent.

 

caligula%201

 

Comme je l'ai déjà souligné, le film est produit par Bob Guccione. A l'époque, celui-ci est le directeur du magazine Penthouse. Bob Guccione a pour ambition de produire une oeuvre grandiose, mégalomane et avec une forte connotation sexuelle.
Il décide alors d'investir 20 millions de dollars dans la production de Caligula. C'est une somme considérable à l'époque. Bob Guccione fait aussi appel à de grands noms du cinéma. Il choisit Federico Fellini pour les décors du film et Tinto Brass pour assurer la réalisation du film.

Ce dernier s'est notamment distingué en signant Salon Kitty, une autre production à caractère érotique. A cela, il faut aussi ajouter une distribution de prestige. Malcolm McDowell tient donc le rôle principal, à savoir celui de Caligula, nouveau despote de l'Empire romain.
Le tournage de Caligula commence en 1976 et est marqué par de nombreuses tensions entre Tinto Brass et Bob Guccione. En effet, le cinéaste veut réaliser une oeuvre très personnelle avec des personnages atypiques, entre autres des nains et des vieilles femmes édentées. Ce qui ne plaît guère à Tinto Brass, qui rajoute des séquences sexuelles explicites.

 

MalcolmMcDowell_Caligula

 

Oui, vous avez bien lu. Pour ceux qui souhaiteraient regarder la version de deux heures et demie, attendez-vous à voir des scènes de pénétration, de fellation et de lesbianisme. Et encore, je n'entre pas dans les détails (façon de parler) !
De ce fait, la première version (celle de 102 minutes) est interdite aux moins de 16 ans. Celle avec les scènes supplémentaires est interdite aux moins de 18 ans. Une fois le film terminé, Tinto Brass renie son long-métrage qu'il ne reconnaît plus.

Il se sent trahi par Bob Guccione. Pour le reste, difficile de décrire une oeuvre telle que Caligula, qui fait figure à la fois de film hybride, trash, érotique et pornographique. Clairement, Caligula est un long-métrage à part dans l'histoire du cinéma.
Il s'agit d'une oeuvre insolente et décadente, finalement à la mesure de son personnage principal, soutenu par l'interprétation magistrale de Malcolm McDowell. L'acteur est totalement investi dans son rôle. McDowell ne joue pas Caligula, il est Caligula !

 

watermark

 

Son interpréation est presque effrayante ! Sur la forme, le film ressemble presque à une sorte d'immense théâtre à forte connotation sexuelle. Pourtant, malgré l'abondance de séquences pornographiques, impossible de ne pas être fasciné par ce film, par sa musique sensuelle et ses décors de toute beauté. Un immense travail a été effectué.
Enfin, Caligula a un vrai caractère historique, les thématiques principales reposant sur le pouvoir, la frénésie et la débauche la plus totale. Le film contient également plusieurs scènes particulièrement sanglantes, notamment une séquences d'émasculation. Bref, vous l'avez compris: Caligula ne plaira pas à tout le monde et s'adresse à public averti.

Note: ?


1979 - Caligula - Tinto Brass par Altanisetta