manoirterreur

genre: horreur, gore (interdit aux - 16 ans)
année: 1980
durée: 1h25

l'histoire: Trois couples sont invités à passer la nuit chez un riche industriel. Non loin du manoir, un spéléologue fou réveille une légion de mort-vivants affamés. Les créatures de l'outre-tombe s'attaquent aux invités ainsi qu'au propriétaire. La nuit est un vrai cauchemar.         

La critique d'Alice In Oliver:

Pour l'anecdote, Le Manoir de la Terreur, réalisé par Andrea Bianchi en 1980, est aussi connu sous le nom de Zombie 3. Pourtant, attention à ne pas confondre ce nanar gore et horrifique avec le film réalisé par Lucio Fulci et Bruno Mattei, donc le même Zombie 3.
A l'époque, Zombie 2, plus connu sous le nom de L'Enfer des Zombies, connaît un certain succès auprès des amateurs du cinéma bis. Pour tromper leur monde et jouer sur le succès du précédent film cité, les producteurs décident de renommer le long-métrage d'Andrea Bianchi, Zombie 3.

Cette erreur d'intitulé est probablement due à la présence de l'un des disciples de Lucio Fulci, un certain Gianetto de Rossi, qui s'occupe des effets spéciaux du Manoir de la Terreur. Or, ce dernier sévissait déjà derrière les maquillages de L'enfer des Zombies.
D'ailleurs, puisqu'il est question de L'Enfer des Zombies, Le Manoir de la Terreur reprend plusieurs séquences gores du film de Lucio Fulci, dont celle d'énucléation. Bref, ces divers éléments expliquent la confusion entre Le Manoir de la Terreur et Zombie 3.

 

Manoir_de_la_terreur01

 

Lors de sa sortie au cinéma, Le Manoir de la Terreur connaît un vrai bide commercial mais écope néanmoins d'une interdiction aux moins de 18 ans. Par la suite, l'interdiction sera revue à la baisse, et le film est donc interdit aux moins de 16 ans.
Cette interdiction s'explique à cause des 15 premières minutes du film, qui ressemblent à une production érotique de seconde zone. Toutefois, n'ayez crainte, on ne voit pas de scènes de pénétration, mais juste des bonnes femmes à poil.

D'ailleurs, le début du film n'est qu'une succession de séquences érotiques vraiment ridicules ! Vous l'avez donc compris: Le Manoir de la Terreur est un gros nanar horrifique qui mélange gore, trash et tout plein de bonnes femmes dénudées !
Par la suite, le film d'Andrea Bianchi se transforme en huis clos horrifique, dont la tonalité n'est pas sans rappeler La Nuit des Morts Vivants, de George Romero. Hélas, et vous vous en doutez, la comparaison s'arrête bien là.

 

Manoir_de_la_terreur04

 

Le film a bien souffert du poids des années. Ensuite, et c'est son plus gros défaut, les maquillages et les effets spéciaux sont à coucher dehors ! Il faudra donc se contenter de zombies moisis, enrobés dans une sorte de papier toilette périmé et affublés d'un look de clodo sur le retour !
Bref, chacune des apparitions des morts-vivants de service condamne ce long-métrage à une série de fous rires involontaires. Quant à l'interprétation, elle est au mieux insignifiante. Mention spéciale à Karin Well, qui n'est là que pour montrer ses nichons !

Ensuite, il faudra aussi supporter un jeune bambin braillard, en pleine crise oedipienne, et toujours amoureux de sa mère ! Bien sûr, dans ce désastre filmique, Andrea Bianchi joue la carte du gore, en proposant quelques séquences de tripailles particulièrement gratinées.
Hélas, le cinéaste ne parvient jamais à créer un climat oppressant et de tension. Bref, les amateurs de nanars devraient largement apprécier cette bouserie, qui porte si mal son nom, à savoir (et je le répète) Le Manoir de la Terreur.

Note: j'ai dit "non" !
Note nanardeuse: 17/20


Le Manoir de la Terreur par teneox