ruee-vers-l-or-la-R

genre: comédie, comédie dramatique
année: 1925
durée: 1h15

L'histoire: Charlot est chercheur d'or au Klondyke en 1898. Pris dans une tempête de neige, il échoue dans une cabane du bandit Black Larson et est sauvé de justesse par l'arrivée de Jim McKay, un autre chercheur d'or.

La critique d'Alice In Oliver:

Attention, chef d'oeuvre et nouveau classique du cinéma ! J'ai nommé La Ruée vers l'Or, réalisé par Charlie Chaplin en 1925.
Muet à l'origine, le film ressortira en 1942 dans une version plus courte et sonorisée par Charlie Chaplin lui-même. Enfin, le film connaîtra une version colorisée en 1970.
Comme à son habitude, l'artiste est à la fois devant et derrière la caméra.

Au niveau du casting, viennent également s'ajouter Mack Swain, Tom Murray, Henry Bergman, Malcolm Waite et Georgia Hale.
En vérité, La Ruée vers l'Or est surtout connu pour une séquence d'anthologie, à savoir la danse des petits pains. Certes, lorsque l'on découvre cette scène, la danse exécutée par Charlie Chaplin paraît assez simple à réaliser. Rappelons que l'acteur prend deux fourchettes, chacune plantée dans un morceau de pain différent.

rueeversor

Charlot effectue alors un numéro avec les fourchettes, telle une danse de music hall, l'acteur n'oubliant pas de rajouter quelques mimiques personnelles.
L'air de rien, avec cette séquence, Charlie Chaplin réalise une véritable performance, par ailleurs reprise dans le film Chaplin de Richard Attenborough et avec Robert Downey Jr.
Ce dernier avouera avoir mis trois semaines pour parvenir à réaliser la même prouesse.

Indéniablement, c'est une séquence qui a largement marqué les esprits. J'ai déjà cité le film Chaplin mais cette danse célèbre sera également reprise dans Benny § Joon.
Encore une fois, cette séquence illustre bien le génie et le perfectionnisme de Charlie Chaplin. Mais ce n'est pas la seule scène culte du film.
Par exemple, 63 prises furent nécessaires pour finaliser la séquence où Big Jim et Charlot mangent une chaussure. Pour faciliter la tâche, la chaussure sera entièrement composée de réglisse.

ruée vers or

Toujours est-il que plusieurs scènes du film seront répétées de nombreuses fois jusqu'à atteindre la perfection absolue.
Bienvenue dans le cinéma de Charlie Chaplin et plus précisément, dans La Ruée vers l'Or ! D'ailleurs, certains fans de l'artiste le considèrent comme son chef d'oeuvre absolu.
Personnellement, mais ce n'est que mon avis bien sûr, je le classe en troisième position derrière Le Dictateur et Les Temps Modernes.

Attention, SPOILERS ! En 1898. Charlot est devenu chercheur d'or. Mais pris dans une tempête, il tombe sur un bandit, Black Larsen.
Il est sauvé de justesse par un certain Jim McKay, alias Big Jim. Tous deux réunis vont vivre quelques aventures dans la neige du Klondyke.
Certes, présenté comme cela, le scénario a l'air plutôt simpliste. Pourtant, l'air de rien, avec La Ruée vers l'Or, Charlie Chaplin signe un film beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît.

ruee_vers_l_or_(la)_-02

Le film sera tourné uniquement en studio. Pour réaliser les décors enneigés, le cinéaste devra faire appel à des moyens colossaux.
Comme je l'ai déjà souligné, La Ruée vers l'Or appartient aujourd'hui aux grands classiques du septième art. Pourtant, le film sera boudé par le public au moment de sa sortie.
Avec La Ruée Vers L'Or, Charlie Chaplin sort de ses clowneries habituelles et signe un film qui oscille davantage vers la comédie dramatique.

Ce qui explique sans doute l'incompréhension du public. A partir de là, Charlie Chaplin varie les hostilités et passe des rires aux larmes.
La Ruée vers l'or est emprunt d'une certaine tristesse, voire mélancolie. Bien sûr, on relève aussi de nombreux moments hilarants.
Néanmoins, Charlie Chaplin aborde des thématiques telles que la famine, le pouvoir et cette obsession des hommes pour la gloire et l'argent.
A l'image de cette danseuse qui, dans un premier temps, rejette Charlot puis, se jette à nouveau dans ses bras lorsque ce dernier a découvert l'Eldorado (par là, comprenez que notre héros fait fortune).

ruee-vers-l-or-the-gold-rush-1925-1

En vérité, La Ruée vers l'Or fait penser à une sorte de poème à la fois lyrique, comique et dramatique. Les sentiments évoqués par Chaplin sont nombreux.
Le film passe par la tristesse, la joie, l'amour ou encore le désenchantement. Plus que jamais, La Ruée vers l'Or s'apparente à un chef d'oeuvre romantique, une oeuvre atypique et unique.
C'est vraiment un superbe film et bien plus encore. Bref, avec La Ruée vers l'Or, Charlie Chaplin signe un authentique monument du cinéma.
Un de plus.

Note: 19/20

Gold rush fr extrait

fr : la ruée vers l'or

voici l'histoire des chercheurs d'or dans le Klondike, au nord-ouest du Canada, en 1898. La file des chercheurs d'or s'étire au creux des montagnes enneigées...

source wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Ru%C3%A9e_vers_l'or" />