0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Genre : Fantastique

Année : 1912

Durée : 28 minutes

L’histoire : Cendrillon est en proie aux méchancetés de ses deux sœurs. Sa Fée-marraine accepte de la transformer en princesse pour qu’elle puisse se rendre au bal organisé au Palais du roi, à condition qu’elle soit rentrée à minuit. Au bal, Cendrillon séduit le prince.

La critique de Vince12 :

Georges Méliès avait déjà adapté le célèbre conte de Perrault avec son film Cendrillon en 1899. Il s’agissait en réalité d’un court métrage de seulement cinq minutes.
Visiblement, Méliès lui-même semblait déçu de ne pas avoir pu consacrer plus de bobine à ce conte légendaire. C’est pour cela qu’en 1912, il choisit de réaliser son propre remake Cendrillon ou la pantoufle merveilleuse.

Attention SPOILERS !

1

Cendrillon subit sans cesse les méchancetés de ses deux sœurs. Un jour, un bal est organisé au palais du roi. Cendrillon en parle à sa Fée-marraine qui accepte de la transformer en princesse et de la laisser aller au bal, à condition qu’elle soit rentrée à minuit.
Cendrillon part donc au bal dans un splendide carrosse magique. Une fois sur place, elle parvient à séduire le prince au cours d’une danse.
Cependant, elle réalise trop tard que minuit va être passé, elle part alors précipitamment et perd une de ses pantoufles de vair.

Cendrillon ne parvient pas à rentrer à temps et de ce fait à tenir sa parole faite à Fée-Marraine. Cependant, le prince la recherche et en faisant essayer la pantoufle perdue à toutes les jeunes filles du royaume, il parvient à retrouver Cendrillon.
Tout se termine dans un mariage plein de joie.

2

Une fois encore donc, Méliès reprend les grandes lignes du conte de Perrault pour livrer cette nouvelle adaptation qui se veut être plus ambitieuse que la précédente.

Georges Méliès a donc l’occasion une fois de plus de démontrer l’étendue de son talent. On retrouve un univers fantastique vraiment attachant dans lequel le réalisateur joue à merveille avec les effets spéciaux.

Mais surtout le film se veut encore plus travaillé que le précédent au niveau de sa mise en scène qui se révèle être beaucoup plus riche et réglée.
On sent vraiment que le réalisateur a l’intention de faire honneur au conte original. 

Bref, Méliès signe à nouveau une superbe adaptation de ce conte de fées mythique en signant un chef d’œuvre d’une grande importance.

Note : 17/20