cauchemar_de_darwin_med

genre: documentaire
année: 2004
durée: 1h45

l'histoire: En Tanzanie, dans les années 60, la perche du Nil, un prédateur vorace, fut introduit dans le lac Victoria à titre d'expérience. Depuis, les populations de poissons ont été décimées. De cette catastrophe économique est née une industrie fructueuse; puisque la chair du poisson est exportée dans tout l'hémisphère nord.

la critique d'Alice In Oliver:

Voilà un documentaire qui avait créé la sensation et le scandale au moment de sa sortie, j'ai nommé le Cauchemar de Darwin qui dénonce les méfaits de la mondialisation. Un phénomène complexe qui touche les pays pauvres, plus particulièrement le continent africain, et donc la Tanzanie.
Aussi est-il nécessaire de bien suivre les différents enjeux mis en avant par le documentaire d'Hubert Sauper.

Dans un premier temps, le cauchemar de Darwin nous explique qu'un poisson vorace, la perche du Nil, a été introduit dans le lac Victoria.
Le poisson fera un véritable carnage dans les eaux du lac. En même temps, l'arrivée de ce poisson permettra un nouveau marché fructueux pour les grandes entreprises, n'hésitant pas à exploiter les pêcheurs africains.

Un nouveau marché qui n'est pas sans conséquence. En effet, cela fait travailler une partie de la population. Mais l'emballage de la perche du Nil est également utilisé par certains enfants abandonnés et errant dans les rues sordides.
En brûlant le plastique de l'emballage, ils produisent une colle qu'ils peuvent sniffer. Ce qui permet à certains passants mal-intentionnés de les violer.

Ce nouveau marché a d'autres conséquences néfastes: le traffic d'armes, la prostitution et le sida. Des avions viennent donc régulièrement se poser en Tanzanie.
Certaines personnes profitent des conséquences de ce drame pour financer une nouvelle guerre et pour assurer l'armement d'autres pays africains en conflit.
En résulte une véritable dictature, une misère qui laisse la population sans toit et crevant de faim.

Pourtant, bien que salué par la critique, le cauchemar de Darwin sera critiqué par certains détracteurs, reprochant au film de Sauper d'être mensonger, ou d'exagérer largement le propos. Alors mensonge ou vérité ?
Difficile de me prononcer sur le sujet. Toujours est-il que l'Afrique constitue une terre de rêve pour le capitalisme forcéné et pour certaines industries, n'hésitant pas à exploiter une certaine misère et une population appelée à devenir toujours plus pauvre.
Bref, un documentaire choc qui retourne vraiment l'estomac !

Note: 15/20