Prometheus

genre: science fiction (interdit aux - 12 ans)
année: 2012
durée: 2h05

L'histoire: Une équipe d'explorateurs découvre un indice sur l'origine de l'humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage jusqu'aux recoins les plus sombres de l'univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l'avenir de l'humanité les attend.

La critique d'Alice In Oliver:

Depuis le mercerdi 30 mai, Prometheus, réalisé par Ridley Scott, est enfin disponible dans les salles. Dire que ce film de science fiction est particulièrement attendu au tournant tient du doux euphémisme.
A la base, Prometheus était prévu à l'origine comme une préquelle d'Alien: le huitième passager. Mais le scénario a largement évolué pour devenir finalement un projet indépendant.
En vérité, Prometheus n'a pas grand chose à voir avec les autres épisodes de la saga même s'il entretient quelques liens étroits avec la franchise d'origine.

En même temps, Prometheus signe le grand retour de Ridley Scott, ce dernier ayant réalisé le premier volet d'une saga mythique et de qualité (à l'exception du quatrième opus).
Pour les fans de la série, il sera donc nécessaire de ne pas regarder Prometheus comme un nouveau chapitre de la saga mais plutôt comme un film de science fiction à part entière.
Au niveau des acteurs, Prometheus réunit Noomi Rapace, Michael Fassbender, Charlize Theron, Idris Alba, Guy Pearce et Logan Marshall-Green.

prometheus0

Cela fait déjà plusieurs mois que Prometheus fait le buzz sur la Toile. En même temps, Ridley Scott a largement entretenu le mystère sur cette pseudo préquelle.
Mieux encore, le réalisateur annonce un film de science fiction démesuré qui va changer la face du cinéma. Ridley Scott affirme tenir un scénario en or et compte bien l'exploiter via une pellicule riche, passionnante et ambitieuse. Visiblement, le cinéaste est enthousiaste. Nous aussi.
Reste à savoir ce que vaut réellement Prometheus, annoncé comme le film de science fiction de l'année, voire de la nouvelle décennie.

En vérité, tous ces effets d'annonce tiennent plus du fantasme que de la réalité. Certes, Prometheus possède d'indéniables qualités mais aussi de nombreux défauts.
Clairement, le film de science fiction démesuré qui va à jamais changer l'histoire du septième art, dixit Ridley Scott, est assez décevant au final.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que les avis risquent d'être partagés au sujet de cette pseudo préquelle. C'est à la fois la plus grande qualité et le plus gros défaut du film.

prometheus_photos_film--16-

Je m'explique ! En vérité, Prometheus n'est jamais aussi bon quand il se détache de sa saga d'origine, à savoir Alien. En revanche, il est tout aussi maladroit quand il fait référence à son modèle.
Aussi, est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario, particulièrement ambitieux par ailleurs. Attention, SPOILERS ! Tout commence en 2189 sur l'île de Skye, en Écosse.
Des scientifiques découvrent des peintures rupestres qui recouvrent les murs d'une caverne, et sur l'une d'elles, on aperçoit un homme qui lève les bras vers plusieurs formes rondes, qui représentent en fait un système solaire. Une sorte de carte, "une invitation" à retrouver nos créateurs qui seraient donc d'origine extraterrestre.

Puis on débarque en 2093, date à laquelle le vaisseau Prometheus arrive enfin à destination, après avoir voyagé plus de deux ans dans l'espace.
L'équipe scientifique était en stase, et seul un humanoïde, David (Michael Fassbender), est resté éveillé durant tout le trajet.
Mais une fois que l'équipe a débarqué sur la planète, rien ne va se passer comme prévu. Difficile d'en dire davantage sur le scénario.

prometheus-de-ridley-scott

Certes, présenté comme cela, Prometheus a l'air passionnant. En un sens, il l'est. Ridley Scott nous entraîne au plus profond de l'univers, dans les recoins les plus sombres de l'espace, et plus précisément, du côté de nos géniteurs.
Sur ce dernier point, difficile de ne pas partager son enthousiasme. Ensuite, reconnaissons-le, les effets spéciaux et visuels sont époustouflants.
Le spectacle est donc au rendez-vous et attirera sans doute en masse un public toujours à la recherche de sensations fortes.

Enfin, les acteurs sont bons, très bons même. Mention spéciale à Michael Fassbender qui noie le film de son charisme quasi hypnotique.
Même remarque concernant Noomi Rapace, une jeune femme forte qui, par certains aspects, n'est pas sans rappeler le personnage de Ripley.
Par contre, on n'en dira pas autant des autres interprètes. Non pas qu'ils soient mauvais. Mais leurs personnages ne sont que des seconds couteaux, totalement éclipsés par les deux protagonistes principaux.

Prometheus2b902bae3e2dfa9909

Ensuite, et c'est probablement son principal défaut, Prometheus perd de sa crédibilité quand il fait référence au matériau d'origine.
Pire encore, le film devient terriblement maladroit. A aucun moment, Prometheus ne parvient à instaurer un climat d'angoisse, de peur et de pananoïa.
Finalement, ce blockbuster ambitieux semble lui-même dépassé par son propre scénario et sa richesse visuelle. Par exemple, la mort des différents personnages est totalement expédiée.

Tout du moins, on se fout complètement de la façon dont ils meurent. Et encore une fois, c'est normal puisque ces derniers sont totalement inintéressants.
Au final, le spectacle annoncé n'atteint jamais ou presque le vertige promis par Ridley Scott. Nous voici donc face à un film de science fiction aussi attachant que maladroit.
Pourtant, malgré ses nombreux défauts, Prometheus reste indéniablement fascinant. Force est de constater que l'on a envie de voir la suite, certaines questions restant encore en suspend.
Pour toutes les raisons évoquées, ma note sera plutôt clémente.

Note: 14/20

 

 

 

Prometheus - Bande-Annonce finale / Trailer #2 [VF|HD]