maciste1

genre: péplum, fantastique
année: 1964
durée: 1h25

l'histoire: La méchante reine de Samar se doit de conserver le pouvoir grâce à un pacte conclu avec les hommes de pierre, des créatures réfugées dans la montagne de la mort, à qui elle offre en sacrifice des jeunes gens choisis au sein de son peuple, dont sa propre soeur. Prévenu, Maciste ne peut s'empêcher d'intervenir.

la critique d'Alice In Oliver:

Dans les années 60, Maciste et Hercule se disputent la couronne du guerrier le plus musclé et le plus courageux via plusieurs productions aux titres évocateurs.
Au hasard, nous citerons Maciste en Enfer, Maciste et les 100 Gladiateurs, Maciste: L'Homme le plus fort du Monde, Maciste contre le Cyclope, Maciste contre le Fantôme et même Maciste contre Zorro.
Et ce ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres.

Pour la plupart, ce sont des gros nanars mais des mauvais films au charme indéniable. C'est par exemple le cas de Maciste contre les Hommes de Pierre, réalisé par Giacomo Gentilomo en 1964.
Au niveau du casting, peu ou prou d'acteurs connus, si ce n'est un certain Sergio Ciani, qui sévit ici sous le pseudonyme d'Alan Steele.

maciste0

Inutile de préciser qu'il s'agit d'un bodybuilder qui impressionne davantage par sa musculature que par son jeu d'acteur, franchement médiocre (pour être gentil...). Le scénario est pour le moins idiot et juste un prétexte à un affrontement débile entre Maciste et des hommes de pierre, comme l'indique le titre du film.
Attention, SPOILERS ! La reine de Samar a signé un pacte pour le moins original avec des créatures étranges qui sévissent dans les flancs de la Montagne de la Mort.

maciste

Ces créatures, ce sont évidemment les hommes de pierre, des bonhommes en mousse, qui se déplacent un peu près aussi vite que des tortues boîteuses.
En échange, la reine doit livrer des victimes en sacrifice. Maciste est alors appelé à la rescousse et a bien l'intention de donner une leçon à nos hommes de pierre. Vous l'avez donc compris, les créatures en polystyrène sont le principal intérêt de ce gros nanar, qui oscille entre péplum et fantastique.

Toutefois, le film brille également par ses décors en carton-pâte et peut également s'appuyer sur des acteurs unanimement mauvais.
Quant à Maciste, il est la caricature du surhomme de service. C'est un guerrier invincible prêt à en découdre avec toutes les créatures qui traînent dans le coin.
Maciste aura fort à faire puisqu'il devra affronter une sorte de gorille (tout du moins, un homme déguisé en gorille) dans une grotte maléfique, sans compter une espèce de magicien, avec une tête d'oiseau qui parle.

maciste1

En résumé, Giacomo Gentilomo ne nous épargne rien, sans compter une ambiance kitsch et un film complètement dépassé aujourd'hui.
Oui, Maciste contre les Hommes de Pierre a énormément souffert du poids des années. Pourtant, malgré tous ses défauts, et ils sont extrêmement nombreux, Maciste contre les Hommes de Pierre reste vraiment un gros nanar sympathique.

Note: 05/20 (et c'est très généreux !)
Note nanardeuse: 16.5/20

 
Hercules Against The Moon Men