crow 3

genre: fantastique (interdit aux - 12 ans)
année: 2000
durée: 1h40

l'histoire: Bien qu'il ait toujours clamé son innocence pour le meurtre de sa petite amie, Alex est exécuté sur la chaise électrique. Mais, guidé par un corbeau, Alex revient d'entre les morts pour obtenir justice. Sa quête le conduit dans un monde de cauchemars et de corruption.

la critique d'Alice In Oliver:

Cela fait déjà un petit moment que l'on n'attend plus rien de la saga The Crow. Depuis le second épisode en vérité, qui voyait Vincent Perez succéder au regretté Brandon Lee, tragiquement disparu lors du tournage du premier.
Pourtant, il semble que ce super héros attire encore et toujours les fans puisqu'un troisième épisode, The Crow 3: Salvation, réalisé par Bharat Nalluri, sort en 2000.

Certes, la suite brillait par sa médiocrité et son incapacité à retrouver l'essence de son modèle. Toutefois, le second volet bénéficiait encore d'une mise en scène un peu près soignée. The Crow 3: Salvation abandonne donc tout effort dans la réalisation. Vous pouvez donc oublier le climat gothique des deux premiers chapitres.
Pourtant, au niveau du casting, on retrouve quelques visages connus: Kirsten Dunst, Fred Ward, Eric Mabius et William Atherton.

crow3

Vincent Perez n'est donc plus de la partie. Ouf, c'est déjà ça de pris. Malheureusement, son successeur se nomme Eric Mabius, plutôt à la peine dans la peau d'un super héros en quête de vengeance.
Au niveau du scénario, peu de surprises au programme. Attention, SPOILERS ! Alex (Eric Mabius) est accusé et condamné à tort pour le meurtre de sa petite amie. Le jeune homme est exécuté sur la chaise électrique.

Mais pendant la sentence, un corbeau apparaît. Certes, Alex est décédé mais revient à la vie sous les traits du corbeau, un justicier vengeur qui a bien l'intention de faire payer les véritables meurtriers.
Bref, le scénario ne présente aucun intérêt. A l'époque, Kirsten Dunst n'était pas encore l'actrice bankable qu'elle est devenue aujourd'hui.

crow-3-salvation-2000-10051-1388178377

Pas grand chose à retenir des acteurs secondaires. Ne parlons même pas de la prestation lamentable d'Eric Mabius.
On finirait presque par regretter l'absence de Vincent Perez. En un sens, The Crow 3: Salvation constitue un petit miracle puiqu'il réussit à être encore plus médiocre que son prédécesseur. A cela, rajoutez une bande originale à base de musique neo metal et vous obtenez un film fantastique des plus insupportables.
Sinon, pour les suicidaires, il existe un quatrième opus.

Note: pas envie de noter ça !

 
THE CROW 3 SALVATION (bande-annonce)