Karate-Kid-(1984)-picture-MOV_f4e5eab9_b

genre: action, arts martiaux
année: 1984
durée: 2h05

l'histoire: Alors qu'il vient de s'installer chez sa mère en Californie, Daniel est persécuté par ses nouveaux camarades de classe. Pourtant, un jour, il fait la connaissance de Miyagi, un vieux japonais expert en karaté.

la critique d'Alice In Oliver:

En général, on se souvient surtout de John G. Avildsen pour avoir signé le tout premier Rocky au cinéma. Toutefois, avec le premier Karate Kid, réalisé en 1984, John G. Avildsen connaîtra également un grand succès.
A noter que le film sortira en France sous le nom de Karate Kid: Le Moment de Vérité. Au niveau des acteurs, le film réunit Ralph Macchio, Pat Morita, Elisabeth Shue et Martin Kove.

karate-kid-1984

Comment expliquer le succès de ce premier Karate Kid ? La réponse se trouve probablement dans le scénario, qui rompt totalement avec les films d'arts martiaux des années 70. Premièrement, le héros du film, Daniel (Ralph Macchio) n'est pas un guerrier invincible massacrant tous ses adversaires.
C'est un lycéen faible et malmené par ses camarades de classe.

On est donc à des années lumières du petit chinois donnant la leçon à toute une armée de judokas, tel Bruce Lee dans La Fureur de Vaincre.
Ensuite, le scénario de Karate Kid s'inspire de la philosophie du karaté, cette dernière étant dictée par un vieux maître, Miyagi (Pat Morita), rempli de sagesse.
Plus que Ralph Macchio, Pat Morita est la véritable révélation du film.

karatekid1984-2

Pourtant, même si les bonnes intentions sont présentes, impossible de ne pas sourire devant ce nanar fort sympathique.
L'entraînement de Daniel reste vraiment le moment le plus hilarant. Il est donc peu question de combat, la philosophie du karaté et l'art de donner des coups se trouvant dans des travaux d'intérêt généraux !

Oui, Daniel s'entraîne et se montre consciencieux. Tout du moins, il devient l'esclave de son maître, peint des palissades et nettoie des voitures ("lustrer, frotter'). Tous ces mouvements effectués sont censés être les principaux enseignement du karaté. Sans compter la technique de la cigogne, une sorte de coup de pied sauté un peu foireux  mais terriblement efficace (tout du moins, dans le film).
Il est donc amusant de voir un jeune acteur, donc, Ralph Macchio, à la peine. Ce dernier n'a visiblement aucun talent pour les arts martiaux.

karate-kid-1984-01

Hélas, encore une fois, les combats sont rares. Il faudra donc prendre son mal en patience et attendre les 20 dernières minutes du film pour voir un peu d'action.
Et encore, les séquences de baston sont loin d'être impressionnantes. Plus que jamais, Karate Kid préfère se concentrer sur les relations qui se nouent entre le jeune élève et son vieux maître. C'est donc Pat Morita qui sauve ce film d'un ennui poli.
Ma note principale sera donc généreuse.

Note: 10/20
Note nanardeuse: 14/20

 
Karate Kid (Trailer)