infested2002_aff

genre: horreur (interdit aux - 12 ans)
année: 2002
durée: 1h25

l'histoire: D'anciens amis se retrouvent dans leur ville natale pour un enterrement. Mais ils ne se doutent pas que la ville est envahie par des insectes mutants, des mouches qui vont passer à l'attaque.

la critique d'Alice In Oliver:

Certes, en matière d'insectes criminels, le cinéma horrifique est plutôt inventif: abeilles, guêpes, tiques et cafards sont les petits privilégiés du cinéma bis.
Pourtant, les mouches sont curieusement oubliées. Pas de panique ! Infested, également connu sous le nom de L'Invasion des Insectes Tueurs, et réalisé par Josh Olson en 2002, redonne quelques lettres de noblesse à nos amies les mouches.

Toutefois, les mouches en question semblent avoir subi des modifications génétiques. En l'occurrence, nos chers insectes ne sont pas vraiment attirées par les défections humaines et animales (donc, la merde) mais par un groupe d'amis.
Ces derniers sont à nouveau réunis à l'occasion d'un enterrement. Ils passent donc le week-end ensemble dans une petite maison.

Mais très vite, des mouches curieuses viennent s'inviter aux festivités et commencent à attaquer nos convives en pénétrant dans leur corps par leurs orifices.
Gare à ne pas ouvrir trop grand la bouche sous peine d'être contrôlé par nos vilaine mouches ! Et oui, les insectes en question transforment certaines personnes en morts-vivants criminels.

infested

Vous l'avez donc compris. Le scénario brille surtout par sa stupidité. Même chose pour les acteurs, unanimement mauvais et tous méconnus.
A l'exception de Zach Galligan. Oui, je vous vois venir avec cette question pertinente: "c'est qui celui-là ?".
Pour mémoire, Zach Galligan reste le héros des deux premiers Gremlins. Depuis, c'est le chômage ou presque.

Les fins de mois sont difficiles. Heureusement, le pauvre acteur joue encore dans des séries Z débiles. Preuve en est avec Infested.
Plutôt bavard, Infested tarde à montrer ses insectes de service. Visuellement, le film est une vraie catastrophe !
Sans compter quelques idées ridicules, comme par exemple des mouches attirées par la musique. C'est leur seul point faible, judicieusement exploité par nos héros. Bref, un vrai gros nanar, tellement nul qu'il en devient curieusement génial.

Note: 0/20
Note nanardeuse: 17/20