vache et prisonnier

genre: comédie dramatique
année: 1959
durée: 2 heures

l'histoire: En 1943, Charles Bailly, prisonnier de guerre français, décide de s'évader et de retourner en France. Il ne trouve comme stratégème qu'une vache, Marguerite, pour traverser l'Allemagne. Après une première tentative manquée, il s'évade une nouvelle fois, mais Marguerite se perd dans un troupeau de vaches.

la critique d'Alice In Oliver:

Inutile de le préciser, mais La Vache et le Prisonnier, réalisé par Henri Verneuil en 1959, fait partie des grands classiques du cinéma français.
Cette comédie dramatique remportera un vif succès avec plus de 8 millions 500 mille entrées et sera également numéro un au box-office en 1959.
Bien que tourné en noir et blanc, La Vache et le Prisonnier sera aussi le premier film français à être colorisé bien des années plus tard.

vache-et-le-prisonnier-1959-6320-27187134

L'histoire est connue de tous. Attention, SPOILERS ! En 1943, donc, pendant la Seconde Guerre Mondiale, en Allemagne, Charles Bailly (Fernandel) est prisonnier des nazis. La guerre lui paraît interminable et sa ville natale, Marseille, lui manque. Charles décide alors de s'évader et de retourner dans la ville de ses rêves.
Il lui vient alors une idée de génie: pour passer inaperçu devant les troupes allemandes, il décide de jouer le berger ou plutôt le fermier.
C'est donc Marguerite, une vache, qui va lui permettre de passer la frontière allemande et les rencontres infortunes.

Dans un premier temps, son stratagème échoue. Charles est raccompagné malgré lui par un homme de passage.
Pourtant, Charles s'obstine et reprend la route. A partir de là, c'est un voyage initiatique qui commence. Durant son long périple, Charles va apprendre à affronter la solitude. Cependant, la route ne sera pas facile.

vache-et-le-prisonnier

Sur son chemin, Charles devra affronter quelques situations cocasses. Certes, notre héros essaie tant bien que mal d'éviter les troupes allemandes, le but étant de ne pas se faire remarquer. Hélas, Marguerite fait sa tête de mule et refuse de faire marche arrière devant quelques soldats nazis.
La situation devient presque hilarante, Fernandel et les soldats allemands devant lutter pour forcer la vache à reculer !

En vérité, La Vache et le Prisonnier n'a rien d'extraordinaire. Pourtant, c'est un film populaire qui doit probablement son succès grâce à son histoire simple et à son héros qui l'est tout autant. Et force est de constater que la formule fonctionne à merveille. Ensuite, Fernandel livre une composition troublante.
Il incarne un personnage qui ressemble un peu à Monsieur "tout le monde". Ce qui rend cette comédie dramatique plausible.

vache-et-le-prisonnier-1959-6320-2129441831

Ensuite, même si certaines situations sont clairement irrésistibles, le film propose aussi quelques moments poètiques, mélancoliques voire dramatiques.
C'est par exemple le cas lorsque deux français déguisés en officiers nazis sont arrêtés par les allemands sous les yeux impuissants de Fernandel.
En résumé, un film terriblement attachant, porté par le charisme et l'excellence de son acteur principal.

Note: 16/20


LA VACHE ET LE PRISONNIER