Mars Distribution

L'histoire: Frank Dunn est un entraîneur de boxe. Il rencontre dans sa salle Maggie, une jeune boxeuse. Malgré son insistance de dire non, Frank accepte de l'entraîner...

La critique d'Alice In Oliver:

A la base, Million Dollar Baby, réalisé par Clint Eastwood en 2005, est l'adaptation d'une nouvelle de F.X. Toole, un ancien entraîneur de boxe.
Depuis Impitoyable, Clint Eastwood a gagné ses galons de grand cinéaste sur la planète Hollywood. Désormais, chaque nouveau film est attendu au tournant.
En l'occurrence, dans Million Dollar Baby, Clint Eastwood est à la fois devant et derrière la caméra.

Parmi les autres acteurs, viennent également s'ajouter Morgan Freeman et Hilary Swank. Avec Million Dollar Baby, la jeune actrice trouve probablement le meilleur rôle de sa vie. D'ailleurs, elle recevra l'Oscar de la meilleure actrice.
Les fans de Clint Eastwood considèrent souvent Million Dollar Baby comme le ou l'un de ses meilleurs films.

En tout cas, c'est indéniablement son film le plus noir, le plus pessimiste et le plus torturé. Finalement, la boxe n'est qu'un prétexte, le scénario se concentrant sur des thématiques beaucoup plus complexes qu'il n'y paraît.
Avec Million Dollar Baby, Clint Eastwood aborde des thèmes qui lui sont chers, notamment la vieillesse, l'oubli, la mort, la maladie, les relations familiales, les clivages sociaux, le destin inéluctable ou encore la foi chrétienne.

Plus que jamais, le scénario du film se concentre sur une relation triangulaire, Morgan Freeman (Eddie Scrap), Clint Eastwood (Frankie Dunn) et Hilary Swank (Maggie Fitzgerald) étant reliés par des trajectoires communes.
Tout du moins, leurs personnages se ressemblent étrangement et semblent poursuivis par la malchance, la mort, l'oubli et la fatalité.
Encore une fois, on en revient toujours aux mêmes thématiques.

Certes, le scénario est de facture classique. Attention, SPOILERS ! Frankie Dunn est un ancien entraîneur de boxe réputé.
Il dirige désormais une salle d'entraînement avec son vieil ami Eddie. Un jour, les deux hommes font la connaissance de Maggie, qui a pour ambition de boxer et d'atteindre les plus hauts sommets de la gloire.
Ce qui ne manque pas de faire sourire les deux hommes.

Clint Eastwood et Hilary Swank. Mars Distribution

D'abord réticent au départ, Frankie accepte finalement d'entraîner Maggie. L'élève se montre rigoureuse et sérieuse au combat.
Mieux encore, elle remporte tous ses matches et accède au plus haut niveau. Frankie organise alors un combat contre la championne du monde.
Je n'en dirai pas davantage sur les suites de l'histoire, le scénario prenant une tournure tragique durant le dernier match de Maggie.

Avant toute chose, Million Dollar Baby brosse les portraits de trois personnages qui refusent de disparaître dans la pénombre.
C'est surtout le cas de Maggie et Frankie. De son côté, Eddie a déjà accepté sa retraite et de finir dans l'obscurité.
Clint Eastwood insiste alors sur les relations qui se nouent entre Maggie et Frankie, ce dernier devenant un père spirituel et rassurant dans les moments de bonheur et de détresse.


Et puis, il y a évidemment la fin du film. A partir de là, Million Dollar Baby ressemble à une messe funèbre, à une oeuvre définitivement noire, triste, mélancolique et sans concession. C'est vraiment un superbe film.
Pourtant, pour ma part, je n'ai jamais pu le revoir en intégralité depuis sa sortie au cinéma. Encore une fois, les 30 dernières minutes sont tellement glauques qu'il m'est impossible de regarder la fin.
Mais plus que jamais, Clint Eastwood signe l'un des meilleurs films de ces 10 dernières années. Un classique, tout simplement !

Note: 20/20