paranormal-activity-tokyo

Genre: horreur, épouvante
durée: 1h25
année: 2010

L'histoire: Victime d'un accident de voiture aux Etats-Unis, une jeune femme est rapatriée chez elle au Japon dans un fauteuil roulant avec les deux jambes dans le plâtre. En l'absence de son père, c'est son frère qui s'occupe d'elle. Mais très vite, le jeune homme suspecte la présence de phénomènes surnaturels dans la chambre de sa soeur.

La critique d'Alice In Oliver:

Le phénomène Paranormal Activity continue ! Après nous avoir déjà proposé trois épisodes lamentables, c'est au tour des produits dérivés de trouver leur public via le direct to dvd. Apparemment, les producteurs ont bien l'intention d'exploiter le concept jusqu'à l'usure, le but étant visiblement de faire le tour des grandes villes du monde.
Comme l'indique le titre du film, donc Paranormal Activity Tokyo Night, c'est la capitale du Japon qui est victime d'un fantôme vengeur, plus précisément la chambre d'une jeune femme.

En vérité, Paranormal Activity Tokyo Night pourrait s'apparenter à un remake asiatique du film d'Oren Peli. Pour une fois, ce sont donc les nippons qui s'inspirent du cinéma horrifique américain, et non pas l'inverse.
Le film de Toshikazu Nagae reprend peu ou prou la même trame. Suite à un accident de voiture, une jeune femme asiatique est de retour au Japon dans un fauteuil roulant et les deux jambes dans le plâtre.

pa activity

Son père étant absent, c'est donc son frère qui est chargé de veiller sur elle. A partir de là, bienvenue dans une grande partie de pignolade et de foutage de poire en puissance ! Entre deux bols de riz et quelques sushis, le frère et la soeur entendent des bruits bizarres qui semblent provenir de la chambre où dort la jeune femme.
Le garçon décide alors de filmer l'endroit afin de vérifier d'où proviennent ces sons étranges.

Le lendemain, nos deux héros visionnent l'enregistrement. Hélas, dans un premier temps, le soi-disant spectre est particulièrement discret.
Certes, on verra bien du riz se disperser furtivement dans la chambre, une porte s'entrouvrir ou encore la jeune soeur bouger sa couverture.
Mais dans l'ensemble, pas grand chose à signaler !

paranormaltokyonight

Ah si, j'allais oublier: l'héroïne bouge son pied vers les 3h37 du matin. Vous l'avez donc compris: Paranormal Activity Tokyo Night est dans la lignée de son modèle. En résumé, on pourrait appeler cela une grosse arnaque.
Pourtant, force est de constater que le film n'est pas forcément plus médiocre que le long métrage d'Oren Peli.
C'est dans la même lignée: désespérement ennuyeux ! Désormais, espérons que le concept n'ira pas jusqu'à faire le tour du monde.
A quand un Paranormal Activity Fréjus Night ?

Note: 0/20
Note naveteuse: 17/20


PARANORMAL ACTIVITY TOKYO NIGHT Bande annonce VF