miss_march

Genre: comédie
année: 2009
durée: 1h30

l'histoire: Un jeune homme qui se rêve après avoir passé quatre ans dans le coma, découvre que sa petite amie pose dans le magazine Playboy. Accompagné de son ami d'enfance, il décide de se venger en jouant les trouble-fêtes dans le fameux manoir.

la critique d'Alice In Oliver:

Il faut croire que La saga American Pie et d'autres purges infâmes comme Trop c'est trop ou encore Boat Trip continuent de sévir dans les esprits.
Indéniablement, les teen movies doivent connaître un certain succès sur le marché des dvd. C'est probablement le cas de Miss March.
Ici, pas grand chose de nouveau au niveau du scénario.

Attention, SPOILERS ! Un étudiant, qui a passé plusieurs années dans le coma, veut retrouver sa petite amie qui a posé nue pour Playboy.
Une mission qu'il tente d'accomplir avec un autre pote, forcément débile, et fan de femmes à poil et de nichons à l'air.
Ce qui donne Miss March, réalisé par Zach Cregger, en 2009. Sorti dans l'indifférence générale, espérons que cette comédie putassière restera dans l'anonymat le plus total.

Evidemment, l'humour (enfin... humour...) tourne presque uniquement en-dessous de la ceinture. Miss March n'a donc pas peur de foutre ses actrice à poil.
Pour le reste, pas grand chose à retenir de cette comédie paresseuse, sorte de recyclage de la saga American Pie.
On retiendra (ou pas) cette longue séquence de broutes-minous entre deux belles jeunes femmes derrière une voiture.
Ce qui ne manquera pas d'exciter nos deux huluberlus.

Hélas, Miss March n'hésite pas à verser dans la surenchère. A tel point que ce teen movie finit par lasser après une petite demie heure de bobine.
Donc, une comédie pour adolescents prépubères de plus à balancer dans la case poubelle. Chronique courte pour ce gros nanar dans les règles.
Mais franchement, je ne sais pas quoi dire de plus sur cette purge.

Note: pas envie de noter ce truc