platoon

Genre: guerre (interdit aux - 12 ans)
année: 1986
durée: 1H55

L'histoire: Septembre 1967. Chris Taylor, 19 ans, rejoint la Compagnie Bravo d'infanterie près de la frontière cambodgienne. Chris entend bien servir son pays. Mais la réalité est tout autre et ses illusions vont tomber les unes après les autres.

La critique d'Alice In Oliver:

Avec Platoon, réalisé en 1986, le cinéaste Oliver Stone a bien l'intention de revenir sur ses cicatrices personnelles.
En effet, Oliver Stone s'inspire de sa propre expérience pendant la Guerre du Vietnam où il a été blessé par deux fois.
Pour cela, Oliver Stone centre son récit sur l'histoire du soldat Chris Taylor, également le narrateur du film.

Au niveau du casting, on retrouve quelques visages très connus du cinéma américain: Charlie Cheen (Chris Taylor), Tom Berenger, Willem Dafoe, Forest Whitaker, Kevin Dillon et même Johnny Depp.
A l'origine, Oliver Stone avait rédigé un premier scénario en 1976. Malheureusement, son script est refusé par les producteurs.

platoon05

Toutefois, le cinéaste écrit le script de Midnight Express et devient l'un des scénaristes les plus en vus d'Hollywood.
Il peut alors réaliser Platoon. Malheureusement, le tournage sera rendu difficile et sera presque annulé. Un début de révolution commence aux Philippines.
Ensuite, les acteurs doivent subir un entraînement intensif dans un camp créé pour les besoins du film. 

Pour Oliver Stone, c'est une façon comme une autre de plonger ses interprètes dans l'ambiance du film. Certains acteurs se plaindront de l'attitude tyrannique du réalisateur pendant le tournage.
Toutefois, le succès sera au rendez-vous puisque Platoon remportera trois Golden Globe Awards: meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur dans un second rôle pour Tom Berenger.

Platoon

Au niveau de son scénario, Platoon est de facture classique. Encore une fois, le film se concentre sur le portrait d'un soldat, Chris Taylor, un jeune homme naïf mais qui va vite être appelé à se transformer au contact d'une nature hostile et sauvage, dans le bourbier du Vietnam. C'est dans cet enfer que Taylor va apprendre à s'aguerrir, d'autant plus que ses camarades le considèrent comme un bleu.
Condamné à effectuer les tâches ingrates, Taylor se lie d'amitié avec deux autres militaires, Barnes (Tom Berenger), qui incarne la force brutale, et Elias (Willem Dafoe), qui ne croit plus en rien.

Pour lui, les Etats-Unis ont déjà perdu cette guerre. Se battre est totalement inutile, les hommes étant purement sacrifiés au combat.
En vérité, Platoon repose sur cette opposition entre Barnes et Elias. Pourtant, ces deux personnages incarnent des figures paternelles pour Chris Taylor.
Cette guerre insensée va radicalement transformer ce dernier, qui doit devenir une machine à tuer et revoir ses convictions les plus profondes.

platoon_1986_reference

Le film contient quelques séquences chocs et spectaculaires. Clairement, il s'agit d'un brûlot anti-guerre et anti-patriotique.
Platoon révèle aussi un réalisateur engagé et anticonformiste. Désormais, il va falloir surveiller de très près ce cinéaste de talent.
Oliver Stone confirmera les espoirs placés en lui par la suite, même si le réalisateur semble avoir perdu de son insolence depuis quelques années (W. L'improbable président et surtout, World Trade Center).
Reste un film de guerre incontournable, l'un des meilleurs sur le Vietnam.

Note: 18/20


Platoon (1986) Trailer