casablanca

genre: drame, romance
année: 1942
durée: 1h40

L'histoire: A Casablanca, pendant la Seconde Guerre Mondiale, Rick Blaine, un américain en exil, tient un night-club. Mais l'établissement sert également de refuge à ceux qui voudraient se procurer des papiers pour quitter le pays. Lorsque Rick voit débarquer le dissident politique Victor Laszlo et sa femme Ilsa, quelle n'est pas sa surprise de retrouver le grand amour de sa vie.

la critique d'Alice In Oliver:

Le succès de Casablanca, réalisé par Michael Curtiz en 1942, n'a rien du hasard. Oui, Casablanca peut se targuer d'appartenir aux grands classiques du cinéma.
Soixante ans après sa sortie, Casablanca reste un film indémodable. Pourtant, le tournage connaîtra des conditions difficiles.
Dans un premier temps, les acteurs prévus au départ, à savoir Ann Sheridan, Ronald Reagan et Dennis Morgan, déclinent finalement l'invitation.

casablanca3

Même chose pour le réalisateur initial, à savoir William Wyler, finalement remplacé par Michael Curtiz. Faute de pouvoir réunir un tel casting, Casablanca peut s'appuyer sur un des acteurs de classe et de qualité: Humphrey Bogart, Ingrid Bergman, Paul Henreid, Sidney Greenstreet et Claude Rains.
Pour le reste, Casablanca peut se voir comme une oeuvre engagée et anti-nazie.

Mais au-delà de ce dernier aspect, Casablanca reste avant tout une grande histoire d'amour. Attention, SPOILERS ! Pendant la Seconde Guerre Mondiale, à Casablanca, Rick Blaine (Humphrey Bogart) tient un club privé.
Cet endroit sert aussi de refuge pour ceux qui veulent quitter le pays et avoir des papiers. Un jour, Rick Blaine reçoit la visite de Victor Laszlo, un membre de la Résistance.

casablanca

Ce dernier est accompagné par sa femme, Ilsa (Ingrid Bergman). Par le passé, Rick et Ilsa ont entretenu une relation passionnée.
Les nazis font pression auprès de Rick. Celui-ci doit livrer Victor. A partir de ces différents éléments, Michael Curtiz décrit un héros principal particulièrement complexe.
D'un côté, Rick aimerait renouer les liens d'amour avec son ancienne conquête.

De l'autre, Rick est un homme épris de justice et de liberté. Clairement, il n'a aucune sympathie envers les nazis.
Envers et contre tout, il décide de servir la cause de Laszlo, et ce, au prix de son amour, voire même de sa propre liberté et même de sa propre vie.
Voilà ce qui constitue la trame de ce drame souvent bouleversant, servi par de magnifiques acteurs et par une photographie en clairs-obscurs, se focalisant sur les visages de ses principaux protagonistes.

casablanca-pose-e12b6

Enfin, le duo Humphrey Bogart/Ingrid Bergman fonctionne à merveille. Humphrey Bogart dégage un vrai magnétisme et un véritable charisme dans ce film.
Même chose pour Ingrid Bergman, tout simplement magnifique, la caméra de Curtiz se concentrant également sur la beauté envoûtante et tétanisante de l'actrice.
Bref, comme je l'ai déjà souligné, le succès de Casablanca n'a rien du hasard. Par ailleurs, le film recevra trois oscars.
C'est entièrement mérité !

Note: 19/20


Casablanca