Aigle-de-fer-Iron-Eagle-1986-1

genre: action
année: 1986
durée: 1h55

l'histoire: Le colonel Ted Masters est abattu en plein vol et fait prisonnier au Moyen-Orient. Au vu de l'incapacité des autorités américaines à négocier sa libération, son fils s'associe à un colonel de réserve et décide d'aller libérer son paternel.

la critique d'Alice In Oliver:

Parmi les films d'avions, on cite souvent Top Gun, une production qui propulsera Tom Cruise au rang de star. Pour Hollywood, ce genre de film est une façon comme une autre de faire la promotion de l'armée de l'air américaine.
Preuve en est avec Aigle de Fer, réalisé par Sidney J. Furie en 1986. Que les nanardeurs se rassurent: Aigle de Fer est tout aussi propagandiste que son modèle, mais en nettement plus drôle !

Franchement, je ne sais pas qui a écrit le scénario mais c'est à se pisser dessus ! Attention, SPOILERS ! L'avion de chasse du colonel Ted Masters est abattu en plein air. Le soldat est fait prisonnier par un pays du Moyen-Orient (le film évite de citer le moindre nom) et par un méchant dictateur.
Ce dernier a bien l'intention de donner une leçon aux américains et veut utiliser le militaire comme monnaie d'échange.

De son côté, l'armée de l'air des Etats-Unis reste impuissante et tente de négocier sa libération. En vain. Dans trois jours, le colonel Ted Masters sera exécuté. Qu'à cela ne tienne, son fils, Doug, a bien l'intention de le libérer, soutenu par ses camarades et un colonel de réserve, Charles Sinclair (Louis Gossett Jr).
Lui aussi est un passionné d'avions de chasse et effectue souvent des tests à travers des simulations.

aigle_de_fer_iron_eagle_1985_reference4

Devant l'incompétence des hautes autorités américaines, le jeune homme décide de voler un F-16 et part délivrer son paternel.
Visiblement, voler un avion de chasse n'est pas un exercice difficile: prenez deux ou trois potes, un colonel un peu expert en la matière, et le tour est joué ! En dehors du scénario totalement débile, Aigle de Fer fait largement la promotion de l'armée de l'air américaine.

Par là, comprenez que les avions de chasse des Etats-Unis sont les plus performants au monde et qu'ils peuvent écraser n'importe quel pays.
Avec un seul avion, les américains peuvent foutre une pillule à toute une nation. Quant aux personnages, ils sont tous plus caricaturaux les uns que les autres. A l'image du méchant de service, un dictateur évidemment moustachu mais terriblement bête et incompétent.

Quant à Louis Gossett Jr, il est là pour donner la leçon à un jeune novice. Mais peu importe, le nouveau champion de l'armée de l'air délivrera son paternel sans connaître quasiment le moindre problème !
A force de jouer la surenchère, Aigle de Fer finit par devenir curieusement génial ! A se demander s'il ne s'agit pas d'un nanar volontaire (contrairement à Top Gun)... A noter qu'il existe trois suites à Aigle de Fer, mais je ne les ai pas vues. Et je m'en dispenserai !

Note: 05/20 (et c'est franchement sympa !)
Note nanardeuse: 16/20


AIGLE DE FER Mardi 20H35 sur NRJ12