jour_de_fete

genre: comédie

année: 1949

durée: 1h16

La critique de Koamae:

Y a-t-il dans le paysage français un réalisateur plus culte que Tati ? Un personnage plus culte que Monsieur Hulot ? Soyez honnêtes...
La légénde s'est mise en place dès l'après-guerre. Après avoir réalisé en 1947 le court-métrage L'Ecole Des Facteurs, Tati se lance enfin dans le long-métrage, et sort en 1949 un film dans la continuité de son court-métrage, et qui s'appelle Jour De Fête.
D'une durée de 1h16 (donc, un long-métrage assez court, quand même), le film fleure bon la nostalgie, la joie de vivre d'antan, et, si ce n'est pas le meilleur film de Tati (qui a peu tourné: seulement six longs, mais six films grandioses et cultes), ça reste quand même un monument, et un sommet de film comique comme on savait en faire avant.

jour_de_fete_1948_11_g

Un petit village de campagne français. Dans quelques jours, c'est la grande fête du village. Tout le monde se prépare à l'évènement.
Tandis que certains galèrent pour monter le drapeau français ou le manège, d'autres s'amusent comme des petits fous, tels sont les enfants du village qui ont sorti leurs sarbacanes. La vie va plutôt bien au village, chacun a ses petites habitudes... et François, le facteur, distribue le courrier, essayant de s'en tirer comme il peut avec son vélo, qui n'est pas toujours très pratique... Le jour de la fête arrive vite. Il y a des projections de films, dont une qui parle de la Poste américaine.
Là-bas, tout y passe: des avions pour le courrier, des livraisons express, même le concours du facteur de l'année... François voit ce film, et prend une résolution: désormais, il distribuera son courrier à l'américaine, le plus vite possible !

ph2

Mais voilà... Le soir venu, François boit comme un trou au bar du village, et semble oublier qu'il doit partir à l'aube pour faire sa tournée... Tant bien que mal, il monte donc sur son vélo au petit matin, complètement bourré, et essaye sa nouvelle forme de distribution.
Le courrier est livré à la vitesse grand V, tout marche bien jusqu'au moment où le vélo l'abandonne pour foncer dans la pente. Il finit par le rattraper.
Cet incident lui a fait perdre du temps. François fonce donc, au point de dépasser un peloton entier de tour cycliste, pour livrer son courrier.
Cela se terminera plutôt mal quand le facteur foncera droit dans un étang. Et si la distribution à l'américaine était une mauvaise idée...?

18445934jpg_9f83_e554c

Si les 40 premières minutes du film sont plutôt calmes, montrant le village sous toutes ses formes, le film prend vraiment de l'ampleur dans sa dernière demi-heure, avec cette course effrenée du facteur... Des scènes mémorables (Tati bourré, c'est grand), toujours hilarantes, voilà de quoi faire de Jour De Fête un film absolument indispensable pour tout cinéphile qui se respecte.
D'autant plus qu'il est définitivement en version colorisée, le film n'a pas pris une ride, et continue, tout comme les autres films de Tati, à influencer des générations de réalisateurs. Vous l'aurez compris, un film immense ! Et dire que Tati fera encore mieux par la suite !

Note: 17/20